vendredi, septembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Rohani annule sa visite, après que Vienne refuse d'annuler la...

Iran : Rohani annule sa visite, après que Vienne refuse d’annuler la manifestation de l’OMPI ( opposition iranienne )

Iran : Rohani annule sa visite, après que Vienne refuse d'annuler la manifestation de l'OMPI ( oposition iranniene )

Après nombre de propos contradictoires, Ali Larijani a annoncé :
L’annulation de la visite de Rohani en Autriche est due au refus du gouvernement autrichien d’interdire une manifestation de l’OMPI

Suite à plusieurs propos contradictoire des dirigeants du régime iranien et des médias gouvernementaux sur la raison de l’annulation de la visite de Rohani en Autriche, le porte-parole du parlement du régime, Ali Larijani, a annoncé le 2 avril que la visite avait été annulée à cause d’une manifestation de l’Organisation des Moudjahidines du Peuple d’Iran (OMPI).

Il a exprimé son soutien à la décision de Rohani d’annuler le voyage et a déclaré : « Le gouvernement autrichien a « ignoré » les demandes de l’équipe de sécurité du Président iranien de retirer à l’OMPI le permis de manifester pendant la visite. »

La Résistance Iranienne avait appelé à manifester pour protester contre la venue de Rohani en Autriche les 30 et 31 mars.

Ces derniers jours, l’annulation du voyage de Rohani s’est transformée en scandale politique pour le régime et son président. Les officiels du régime ont d’abord cherché à cacher la principale raison derrière l’annulation du voyage, déclarant qu’il s’agissait de « motifs de sécurité », mais le Président autrichien et d’autres officiels ont déclaré qu’il n’existait aucun problème de sécurité ou aucune menace. À ce sujet, le journal autrichien Die Presse a cité le 30 mars des sources diplomatiques affirmant que le gouvernement iranien avait demandé à l’Autriche d’empêcher une manifestation durant la visite de Rohani à Vienne.

Mais le gouvernement autrichien… avait rejeté la demande. Heinz Fischer, Président autrichien, avait remarqué : « Nous avons pris toutes les précautions de sûreté nécessaires, mais l’Autriche ne peut pas interdire les rassemblements et manifestations. Le droit de rassemblement est profondément ancré dans la constitution autrichienne… Les rassemblements ne peuvent pas être interdits dans notre démocratie.»

À la suite de cela, Hassan Qazi-zadeh Hasehmi, le Ministre de la Santé du régime iranien, qui devait accompagner Rohani en Autriche, a attiré l’attention sur la crise interne au régime résultant de l’annulation, écrivant : « Est-il approprié de tirer un avantage politique du fait que beaucoup de problématiques ne peuvent être (pour préserver les intérêts du pays) rendues publiques ? » De manière à justifier le revers du régime après que la visite ait été annulée, il a soutenu que Rohani avait pris la bonne décision pour qu’à partir de maintenant tous les pays sachent combien il importait au régime d’être respecté.

Durant la visite de Rohani à Paris, la Résistance Iranienne avait étalé le bilan de Rohani, qui compte plus de 2300 exécutions et laisse les droits de l’homme dans un état déplorable, lors d’une grande manifestation dénonçant la triste notoriété du régime et de son président, qui avaient dès lors considéré ce voyage comme un échec.

Le fait d’annuler la visite de Rohani à cause d’une manifestation des partisans de l’OMPI et de la Résistance Iranienne pointe de façon frappante le peur des mollahs face au soutien grandissant à l’OMPI par le peuple iranien et la fragilité du régime dans sa confrontation avec la Résistance Iranienne.

Le 15 mars, le site web Entekhab, lié à Rohani, a reconnu implicitement ce fait : la mesure de Rohani « d’annuler ce voyage porte le message que l’Iran n’est prêt à reculer devant aucune circonstance vis-à-vis de l’OMPI. »

Secrétariat du Conseil National de la Résistance Iranienne
Le 3 avril 2016

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe