vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésIran : Raid violent sur la section politique de la prison de...

Iran : Raid violent sur la section politique de la prison de Gohardacht à Pâques

Trois détenus mis à l’isolement dont deux entament une grève de la faim

Diffusion accrue d’ondes parasites sur la section des prisonniers politiques et détérioration de leur situation

CNRI – Dans la matinée du 6 avril, pour le Lundi de Pâques, la garde spéciale de la prison de Gohardacht à Karadj dans la banlieue de Téhéran, a lancé un raid violent dans le hall 12 de la section 4, jetant au cachot le pasteur Saïd Abedini, Khaled Herdani et Mostafa Eskandari, trois prisonniers politiques. Les gardes ont dénudé le pasteur Saïd Abedini pour l’humilier. Ce dernier et Khaled Herdani ont entamé une grève de la faim pour protester contre ces mesures répressives et leur isolement.

Le raid s’est déroulé en présence de Gueramian, le gardien chef de la section 4 et sous le commandement d’Amirian, le chef des gardiens de la prison.

Le 4 avril, les prisonniers politiques de cette section avaient aussi protesté contre la diffusion d’ondes parasites dans le quartier des politiques après que deux détenus des halls 10 et 11 aient été pris de vertiges et d’évanouissements en raison de l’intensité des ondes.

Les gardiens ont récemment installé des équipements diffusant des ondes puissantes dans un hall dit Hosseiniyeh pour couper les communications des prisonniers.

La montée de la répression dans les prisons, après l’accord nucléaire et le recul forcé du guide suprême des mollahs dans ce domaine, vise à intimider les prisonniers politiques et à contenir leurs protestations.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des organisations des droits humains à envoyer une mission pour enquêter sur la terrible situation des prisonniers politique sen Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 avril 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe