vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-Radjavi:Renforcez la campagne pour retirer l’étiquette de terroriste de la Résistance iranienne

Iran-Radjavi:Renforcez la campagne pour retirer l’étiquette de terroriste de la Résistance iranienne

Iran-Radjavi:Renforcez la campagne pour retirer l’étiquette de terroriste de la Résistance iranienneCNRI, 9 janvier 2006 – Lors d’un important séminaire qui s’est tenu à Stockholm en soutien aux Moudjahidine du Peuple d’Iran établis à Ashraf City en Irak, Mme Maryam Radjavi, présidente de la République élue de la Résistance iranienne a déclaré : « La fermeté des combattants de la liberté à la Cité d’Achraf est une source d’inspiration pour les jeunes Iraniens et pour une grande partie de la société iranienne dans leur résistance et leur soulèvement ». Voici ci-dessous le texte intégral de son discours :

 Mes chers compatriotes,

Je vous adresse à tous mes salutations les plus chaleureuses. Je vous suis reconnaissante pour votre rassemblement d’aujourd’hui, votre lutte fervente et votre dévouement pour la défense de la Cité d’Achraf. Vos efforts et ceux de vos compatriotes à travers le monde, la ténacité des combattants de la liberté à la Cité d’Achraf et les inlassables protestations des jeunes Iraniens, réclamant tous la liberté et la démocratie, empêchent véritablement les mollahs de dormir tranquilles.

Ces derniers mois, les mollahs, qui se sont aperçus que leur régime était en crise, ont déclaré la guerre contre la communauté internationale, le peuple iranien et sa Résistance. Les propos récents d’Ahmadinejad sur la reprise imminente de l’enrichissement d’uranium prouvent que les mollahs n’ont trouvé pour seul recours que l’aventurisme et les menaces afin de protéger leur régime de situation explosive dans tout le pays. Alors qu’ils intensifient la répression en Iran, ils renforcent également l’espionnage politique et leurs plans de répression contre la Résistance iranienne.

Ils ont supplié avec force chacun des hauts responsables irakiens en visite en Iran d’expulser les Moudjahidine d’Irak. Ils ont lancé une campagne de désinformation massive contre la Résistance iranienne. Ils ont dépensé des centaines de millions de dollars dans l’achat d’intermédiaires et d’agents pour comploter contre la Résistance et brouiller les pistes dans la lutte entre le peuple iranien et ce régime. La plupart de ces complots ont été contrecarrés grâce à la vigilance des membres de la Résistance et à leurs familles en Iran et avec l’aide d’amis inestimables comme M. Paulo Casaca, coprésident du comité interparlementaire des Amis d’un Iran Libre au Parlement européen, et M. Lars Rise, ancien membre éminent de la commission des affaires étrangères du Parlement norvégien.

Les mollahs n’entrevoient aucune lumière au bout du tunnel pour leur régime et font ainsi tout leur possible pour discréditer la menace principale à leur autorité, à savoir, le mouvement de la Résistance iranienne.

Le régime théocratique des mollahs en Iran est en train de s’effondrer, bien qu’ils affirment le contraire. L’ascension de la Résistance iranienne menace le pouvoir du régime. La campagne massive du régime clérical pour détruire ou réduire au silence la Résistance faiblit chaque jour. Le Sénat belge a récemment demandé à l’Union Européenne de réexaminer l’inclusion des Moudjahidine du peuple sur la liste des organisations terroristes et d’adopter une politique de fermeté vis-à-vis du régime clérical. Plus de 1300 avocats britanniques ont insisté sur le fait que le temps était venu pour l’UE de prendre ses distances vis-à-vis du régime iranien et de se ranger du côté des millions d’Iraniens et de leur mouvement de résistance.

Au moins 405 députés et pairs britanniques ont souligné la nécessité de retirer l’étiquette calomnieuse de terroriste de la principale force d’opposition iranienne et ont déclaré que la solution au problème iranien résidait dans un changement démocratique possible en soutenant le peuple iranien et à la Résistance.

Le mécontentement général grandissant au sein de la société iranienne a atteint ces derniers mois des proportions menaçantes pour le régime. Pendant les six mois qui ont suivi la mascarade électorale présidentielle, les Iraniens ont mené plus de 2000 manifestations, phénomène sans précédent depuis que ce régime existe. La principale raison de la nomination à des postes clés du pouvoir les plus brutaux des commandants militaires du corps des gardiens de la révolution (CGR) vient de la volonté du régime de réprimer les protestations populaires qui éclatent en raison de la répression et de la pauvreté. Alors qu’il a atteint sa phase finale, le régime a mis en place un appareil de sécurité militaire spécial pour se défendre au dernier stade du régime.

Le corps des gardiens de la révolution est mal préparé pour les événements bouillonnants au sein de la société iranienne et les dangers auxquels le régime fait face actuellement. Les mollahs et les commandants du CGR ont déterminé lors de délibérations internes que plus de 80 pourcent de la force paramilitaire du Bassidj était peu fiable et ne défendrait pas le régime en cas de crise.

La situation internationale a également placé les mollahs dans un état critique. La majorité des observateurs ne voient aucune perspective d’avenir pour ce régime moribond. Le guide suprême se sert de l’intervention extensive du régime en Irak comme démonstration de force pour les rivaux internes. Les imams de la prière du vendredi ont prié et remercié Dieu pour les résultats des élections parlementaires truquées en Irak et se les sont appropriés comme leur propre succès. Ils se sont félicités des élections en Irak car il s’agit pour eux d’un événement qui renforcera la sécurité de leur régime. Lors des manifestations gigantesques et continues des Irakiens à Bagdad et dans d’autres villes, des centaines de milliers d’Irakiens ont exigé que les mollahs quittent leur pays. Les forces démocratiques en Irak sont de plus en plus conscientes de l’ingérence et des crimes de Téhéran dans ce pays.

Mes chers compatriotes et amis de la Résistance,

Le régime iranien se trouve dans une situation des plus instables depuis la fin de la guerre entre l’Iran et l’Irak où Khomeiny a reconnu avoir bu la coupe du poison. Le régime n’a jamais été aussi vulnérable, isolé et submergé de crises aussi menaçantes.

Il ne fait cependant aucun doute que la Résistance organisée du peuple iranien, avec la cité d’Achraf à sa tête, est la force qui fera des voix de l’opposition et des crises une menace crédible pour le régime clérical en Iran.
 
La situation catastrophique du régime et les crises qui s’aggravent ne se transformeront pas en pression effective sur le régime sans l’aide d’une résistance organisée. La Cité d’Achraf est le point focal de ce mouvement de résistance qui agit comme un rempart contre la menace que représente l’intégrisme islamique.

La Cité d’Achraf City est le lieu de la bataille décisive et sacrée du peuple iranien pour la liberté. La fermeté des combattants de la liberté à Ashraf City est une source d’inspiration pour les jeunes iraniens et une grande partie de la société iranienne pour résister et se soulever.

Les mollahs ne se priveront d’aucun complot pour contrecarrer la Résistance iranienne. Ils menacent et intimident les familles des membres de l’Armée de libération nationale en Iran et ont arrêté un certain nombre d’entre eux. Ils font pression sur les partisans de la Résistance iranienne à l’étranger et tentent en vain de discréditer l’honneur de la lutte engagée contre eux afin de réaliser leur rêve, qui est de démanteler l’organisation de la Résistance. Mais la Résistance est forte et profondément ancrée dans la société iranienne et dans la lutte séculaire pour la liberté en Iran. Les tentatives du régime ont échoué. Les membres de la Résistance sont parvenus à contrecarrer les conspirations du régime bien qu’elles continueront tant que le régime clérical sera au pouvoir.

C’est précisément pourquoi vous vous êtes levés de toutes vos forces, de avec toute votre volonté, tout votre amour et de toute votre âme pour soutenir la Cité d’Achraf et l’Armée de libération nationale iranienne.
Appelez tous nos compatriotes à rejoindre à cette lutte ! Expliquez à tous l’extrême faiblesse du régime clérical ! Dénoncez les agents de ce régime ! Revendiquez partout votre opinion contre ce régime ! Renforcez la lutte pour le retrait de l’étiquette de terroriste du mouvement de la Résistance iranienne afin d’ouvrir la voie pour la chute de la dictature religieuse en Iran !

La victoire vous appartient, à vous qui résistez.
La victoire appartient à ceux à qui aspirent à libérer notre peuple.
La victoire appartient à ceux qui se sacrifient pour la liberté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe