mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Quatre adolescents en danger d'exécution

Iran : Quatre adolescents en danger d’exécution

 CNRI – Dans la dernière série de pendaisons de mineurs en Iran, quatre nouveaux adolescents sont dans l’attente de la potence.

Reza Hajzadeh est accusé d’un délit qu’il aurait commis à l’âge de 13 ans. Il a passé cinq ans parmi les criminels de droit commun dans une prison de haute sécurité à Téhéran.

 

Seyed Vahid Moussavi avait 17 ans au moment de son délit présumé. Il se trouve actuellement dans le couloir de la mort de la prison de Gohardacht, dans la banlieue ouest de Téhéran.

Benyamin Rassouli est également détenu à Gohardacht. Il avait 16 ans au moment du délit présumé.

Amir Amrollahi est le quatrième à faire face à la potence dans un proche avenir. La présidence française de l’Union européenne a exprimé sa profonde préoccupation au sujet des droits de l'homme en Iran. L’UE a condamné l'exécution le 22 juillet d’Hassan Mozafari et Rahman Chahidi, qui étaient mineurs au moment des actes dont ils étaient accusés.

Selon les groupes de défense des droits des enfants, 114 jeunes attendent d’être exécutés pour des crimes qu’ils auraient commis alors qu'ils étaient mineurs. Le plus jeune est âgé de 13 ans. Ahmad Norouzi a été condamné à mort par les mollahs il ya trois ans dans la province de Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe