jeudi, juillet 25, 2024
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsAu 147ème jour du soulèvement en Iran, les effigies des célébrations du...

Au 147ème jour du soulèvement en Iran, les effigies des célébrations du régime ont été incendiés

Soulèvement en Iran, no 237

Des slogans nocturnes ont été scandés à Téhéran et plusieurs villes iraniennes

Le jeudi 9 février, au 147ème jours du soulèvement contre la dictature en Iran, de jeunes insurgés ont ciblé et incendié les affiches de propagande et les effigies installés à l’occasion des célébrations du régime pour le retour en Iran de Khomeiny en février 1979, à Téhéran, Karadj, Bouchehr, Machad, Arak, Boroudjerd, Kerman, Khach, Bandar Abbas et Kermanchah.

Par ailleurs, jeudi soir, dans divers quartiers à Téhéran (notamment dans les quartiers de Narmak, Pirouzi et Saadat-Abad), à Machhad, Sanandaj et Saravan, la population des cités a scandé depuis les toits des maisons, « A bas Khamenei, mort au dictateur, par le sang des camarades nous résisterons jusqu’au bout ».

Par ailleurs, jeudi, les commerçants du bazar à Javanroud se sont mis en grève à l’occasion de la commémoration du 40ème jour du martyr du jeune manifestant Borhan Eliassi.

En outre, le mercredi 8 février, les jeunes insurgés à Chabahar se sont attaqués et mis le feu à un centre du Bassidj des Gardiens de la révolution, avec des grenades cocktail Molotov. Ils ont détruit ce centre responsable de la répression et de pillage.

Dans un autre événement, à Ispahan, des personnes indigentes qui procurent leurs subsistances en récupérant des objets dans les déchèteries, ont organisé une protestation contre les obstacles créés par la mairie qui réclame des revenus de cette source. La manifestation a été organisé devant le bâtiment de l’organisation d’administration de Pesmand à Ispahan et protestataires ont dénoncé leurs conditions de vie misérables.

Par ailleurs, mercredi, à Moghan, un groupe de travailleur de coton s’est rassemblé devant le gouvernorat de cette ville pour protester contre les salaires impayés et la pauvreté dans laquelle vit la population.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 10 février 2023