vendredi, septembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : pour la fraternité et la paix parmi les hommes et...

Iran : pour la fraternité et la paix parmi les hommes et les femmes de ce monde (Le député Frédéric Reiss)

Iran : pour la fraternité et la paix parmi les hommes et les femmes de ce monde (Le député Frédéric Reiss)

Le député Frédéric Reiss (LR) participait récemment à une célébration du Nouvel An iranien à l’Assemblée nationale. De nombreux députés de divers groupes politiques, dont Bruno Le Roux, président du groupe socialiste, Maryam Radjavi, Présidente-élue du Conseil national de la Résistance iranienne, Alain Vivien, ancien ministre, participaient à cette célébration ancestrale des Iraniens qui marque le début du calendrier perse et l’arrivée du printemps.

Dans son intervention, le membre du Comité parlementaire pour un Iran démocratique (CPID) et député de l’Alsace, a déclaré :

Iran : pour la fraternité et la paix parmi les hommes et les femmes de ce monde

« A l’occasion de ce Nouvel An iranien je voudrais saluer madame la présidente, les présidents des groupes parlementaires, et dire combien on est heureux d’être avec vous pour ce moment festif où nous célébrons la fraternité entre les peuples et également la paix dans le monde. La démocratie vous le savez, Madame la présidente, est le moins pire des systèmes, mais on souhaite que la démocratie fasse beaucoup de progrès dans votre pays.

On a beaucoup évoqué les droits de l’homme, je suis membre de la délégation parlementaire au conseil de l’Europe et on sait déjà rencontré au Conseil de l’Europe puisque votre combat pour les droits de l’homme dure maintenant depuis un bon moment. Je pense aussi en tant qu’Alsacien on peut rappeler ici le souvenir d’Adrien Zeller qui avait beaucoup combattu à vos côtés pour cette cause et que nous regrettons beaucoup en Alsace.

Et pour vous dire aussi que c’est un message d’espoir. Car, en tant qu’Alsaciens, nous avons aussi connu malheureusement les conflits, entre la France et l’Allemagne. Il fallait garder espoir, comme vous pour les mollahs. On s’était opposé à tout extrémisme, à toute forme de fanatisme, à la shoah …

Ce soir j’aimerais dire, en tant que député d’une terre concordataire, puisque là aussi nous avons une façon un peu particulière de vivre la religion, nous la pratiquons également dans le respect des uns et des autres, et que nous voulons aussi que cela se passe dans une laïcité. Parce que je crois que le plus important, c’est de laisser chacun libre de croire ou de ne pas croire. En tout cas, d’aller de l’avant dans la fraternité et pour la paix parmi les hommes et les femmes de ce monde. C’est le souhait le plus cher que nous pouvons formuler à l’occasion de ce Nouvel An iranien. Merci. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe