dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeIran : piètre démonstration de force et menaces à la population et...

Iran : piètre démonstration de force et menaces à la population et à la jeunesse

Mascarade électorale en Iran – n° 22

Alors que la mascarade électorale approche en Iran avec un schisme fatal au sommet du régime, des responsables de la répression, redoutant un soulèvement populaire, lancent des menaces en direction de la population et de la jeunesse pour aviver le climat de terreur. 

Le procureur général des mollahs, Mohseni Eje’i, a abordé les « agissements diaboliques de l’OMPI et des ennemis du régime de la république islamique d’Iran visant à troubler le climat de sécurité dans le pays à la veille de l’élection et les arrestations de leurs éléments par le ministère du Renseignement ». « Au cours de cette période, a-t-il ajouté, le ministère du Renseignement a arrêté, emprisonné et examiné, comme on dit, les charges qui pèsent contre eux. » (Site officiel Jam-e Jam, 28 mai 2013)

Ahmadi-Moghaddam, commandant des Forces de Sécurité de l’Etat (FSE), a déclaré à l’agence Mehr le 24 mai que « les forces de sécurité contrôlent tous les sites internet ; les moyens de propagation de l’information ne sont pas comparables à ceux de 2009. » Il a souligné que « les unités sous [son] commandement sont prêtes de toutes leurs forces à sévir contre toute activité marginale durant la présidentielle, y compris contre les partisans d’un candidat approuvé qui descendraient dans la rue ou des troubles de la part de partisans d’un candidat disqualifié. »

Assurant qu’il réprimera les protestations le plus sévèrement possible, il a ajouté : « La préparation des forces de sécurité après la sédition de 2009 s’est faite selon la politique de prévision du pire scenario pour le moindre problème éventuel. »
 
Avant l’élimination de Rafsandjani, il avait déclaré : « Nos ennemis aujourd’hui, avec leur propagande négative, et toutes sortes de medias, veulent saper l’opinion publique et détruire le système du guide suprême. Les réactionnaires et les briseurs de lois se déploient contre le système du guide suprême.” (Agence Mehr du ministère du Renseignement, 22 mai 2013)

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 mai 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe