lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : peine de mort confirmée pour un jeune prisonnier politique, âgé...

Iran : peine de mort confirmée pour un jeune prisonnier politique, âgé de 17 ans au moment de son arrestation

Le système judiciaire du régime des mollahs a confirmé la peine de mort du jeune Saman Nassim âgé de 19 ans. Originaire de la ville de Marivan dans l’ouest de l’Iran, il est actuellement incarcéré à la prison centrale d’Oroumieh (nord-oust). Il avait été arrêté en juin 2011. Il avait alors à peine 17 ans. Il a été condamné à mort accusé de “guerre contre Dieu” pour appartenir au parti Pejak.

Un grand nombre de prisonniers mineurs au moment du délit qui leur est imputé se trouve dans le couloir de la mort des diverses prisons du pays et certains ont été exécutés dans le plus grand secret. Hamid Tabkhi, pendu le 4 janvier, à la prison d’Adel-Abad à Chiraz, dans le sud de l’Iran, avait moins de 18 ans. De même que le 8 janvier, Omid Hosseini, 21 ans, a été exécuté avec deux autres détenus dans cette même prison.

Le régime du guide suprême, poussé vers son renversement et qui redoutent des manifestations populaires dans tout le pays, a intensifié la répression, et particulièrement de la peine de mort. Pour les deux premières semaines de 2014, quarante prisonniers ont été pendus à travers le pays

Adopter la complaisance avec ce régime inhumain et faire croire en une illusion de modération chez les bourreaux au pouvoir en Iran, ne font que les encourager à intensifier cette répression.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 21 janvier 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe