dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : nouvelle vague d’exécutions

Iran : nouvelle vague d’exécutions

CNRI – Entre le 31 octobre et le 5 novembre, le régime des mollahs a pendu un grand nombre de prisonniers dans diverses villes d’Iran.

 
Le 31 octobre, un prisonnier a été exécuté à Kermanchah (ouest de l’Iran).
 
Le 2 novembre, Reza Habibi, un prisonnier de 40 ans incarcéré depuis 8 ans, a été exécuté dans la ville de Racht (nord de l’Iran).
 
Le 3 novembre, cinq prisonniers, dont les noms n’ont pas été rendus publics, ont été exécutés à Kermanchah.
 
Depuis l’arrivée au pouvoir du mollah Rohani, plus de 300 personnes ont été exécutées en Iran. 
 
Ahmad Shaheed, le rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Iran, avait souligné dans son rapport présenté fin octobre : « Il n’y a aucune indication d’une quelconque amélioration de la situation des droits de l’Homme en Iran sous la présidence de Rohani. »
 
Par ailleurs, le 3 novembre, 300 professeurs des lycées de Téhéran et de Racht (nord de l’Iran) ont signé une pétition dans laquelle ils demandent la suspension du verdict de condamnation à mort de Massoud Pouyan-Rad, un professeur de sociologie en poste dans un lycée à Racht. Les mollahs ont annoncé que ce professeur sera pendu le 7 novembre à Racht.
 
Le régime iranien procède à ces exécutions massives pour créer un climat de terreur dans la société iranienne où prédomine un profond mécontentement contre ce régime.
 
 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe