vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésIran - message de Mme Radjavi à la Conférence des femmes pionnières...

Iran – message de Mme Radjavi à la Conférence des femmes pionnières dans la lutte contre le fondamentalisme islamiste (conférence de Rome)

maryam radjavi CNRI – Message de Maryam Radjavi à une Conférence, en Italie, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre: Je salue votre conférence, et je vous souhaite la réussite dans vos efforts. Je dois remercier encore une fois le peuple italien et ses représentants élus pour leur précieuse solidarité avec la Résistance et le peuple iraniens. Je vous suis également reconnaissante pour vos efforts dans la défense des droits humains en Iran et pour souligner la nécessité d’assurer la protection des habitants du camp Liberty. Il y a moins d’un mois, les villes iraniennes ont été le théâtre d’une vague d’attentats odieux où des bandes du régime agressaient des femmes à l’acide sous prétexte qu’elles ne respectaient pas le code vestimentaire des mollahs au pouvoir. Ce crime atroce a provoqué la colère de la population et malgré l’étendue du dispositif de sécurité et les tentatives du régime pour contrecarrer les manifestations, de vastes rassemblements ont eu lieu dans diverses villes du pays. Les manifestants appelaient à défendre les victimes et demandaient « qu’est-ce qui est arrivé aux yeux de ma fille ? » Ils ont exigé de faire traduire les auteurs de ce crime en justice. Les bases de ce crime odieux ont été posées il y a quelque temps avec l’adoption d’une loi au Parlement des mollahs, à la suite d’un discours de Khamenei, et les menaces proférées par des gangs répressifs du régime. Ces criminels envoyaient même des messages sur les téléphones des femmes d’Ispahan pour les menacer de les défigurer à l’acide. Leur objectif était de répandre la terreur dans la société pour intensifier la répression et d’endiguer les protestations sociales. La dictature religieuse au pouvoir en Iran est en proie à des crises majeures nationales et internationales. D’une part, il est piégé dans son programme nucléaire parce qu’il ne veut pas abandonner la production d’une arme nucléaire, et d’autre part il a investi toute son énergie à préserver sa position en Irak et en Syrie. Mais la ligne de front la plus importante du régime est dirigée contre le peuple iranien, qui sent avoir assez souffert avec la répression, la terreur et la faim. Les Iraniens utilisent toutes les occasions possibles pour exprimer leur opposition au régime et protester contre la tyrannie religieuse. C’est la cause fondamentale de l’instabilité persistante du régime des mollahs. Chers Amis, La dictature religieuse au pouvoir en Iran est un régime intégriste aux caractéristiques barbares inhérentes, mais qui existe au 21ème siècle. C’est pourquoi, afin de préserver sa domination, il doit continuer la répression dans le pays et l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme au-delà de ses frontières. L’aspect la plus fort de la répression du régime c’est sa misogynie. Les perspectives et la rhétorique de ses dirigeants, de ses lois, de ses institutions et la manière dont il traite le peuple iranien se fondent tous sur la misogynie. La misogynie représente le cœur de l’intégrisme et de l’idéologie réactionnaire. Depuis sa création, les bandes du régime lancent des attaques contre les femmes, scandant « le voile ou un coup sur la tête ». En instituant le voile obligatoire, l’humiliation des femmes et les insultes à leur égard, en lançant une vaste campagne pour purger femmes des postes gouvernementaux, en interdisant aux femmes de devenir juges, et en adoptant des lois discriminatoires, ils ont essayé de repousser les Iraniennes aussi loin que possibles. En supprimant et en terrorisant les femmes, ils cherchent à mettre la société tout entière sous leur contrôle et la forcer à se soumettre. Ces dernières années aussi, de nouvelles lois misogynes ont été introduites, comme les suivantes : le projet de loi atroce permettant aux hommes d’épouser leurs filles adoptives, les quotas et la ségrégation des sexes dans les universités, l’interdiction faite aux femmes d’étudier 77 matières universitaires, et beaucoup d’autres restrictions. Mais, les Iraniennes ont refusé ces purges. Elles refusent d’être rayées de l’Histoire et n’ont pas accepté que les mollahs les enferment chez elles. Au contraire, les Iraniennes sont devenues les porte-drapeaux de la résistance, inspirant la persévérance, la lutte et la résistance aux autres secteurs et couches de la société. Les femmes en Iran se sont positionnées sur la ligne de front de la lutte contre le régime misogyne. Dans les récents soulèvements et protestation, les femmes ont joué un rôle majeur et mené la charge. Bien sûr, les femmes de l’OMPI et les autres militantes qui sont à l’avant-garde de cette lutte n’ont pas eu un chemin facile. Elles ont conquis chaque étape de cette lutte en payant un prix très élevé, de leur participation dans la lutte politique au cours premières années du pouvoir des mollahs, en passant par leur célèbre résistance dans les prisons et les salles de torture de ce régime, jusqu’aux femmes d’Achraf qui, grâce à leur présence dans tous les aspects de la lutte de libération, ont été et sont toujours une source d’inspiration pour toutes les femmes iraniennes. Ces femmes courageuses ont mené la lutte pour le renversement de la tyrannie religieuse au pouvoir en Iran tout en supportant une partie des attaques les plus féroces contre le camp d’Achraf et le camp Liberty, 27 agressions en plus de huit ans, dont six massacres. Aujourd’hui, en présentant et en élisant le conseil central de l’OMPI, composé d’un millier de femmes héroïques, les militantes du camp Liberty sont devenues des modèles pour les femmes courageuses de notre patrie dans leur lutte contre le régime misogyne du guide suprême. Oui, ces femmes sont les pionnières de la lutte contre le fondamentalisme islamiste. Et c’est pourquoi le soutien des femmes de l’OMPI au camp Liberty, va au-delà de ses dimensions humanitaires, et revient soutenir la promesse de victoire sur le monstre de l’intégrisme, qui menace non seulement le peuple iranien, mais aussi les peuples de la région. Et c’est cette campagne que je vous appelle à soutenir. Puisque l’intégrisme islamiste et les forces réactionnaires portent la plus grande partie de leurs attaques contre les femmes avec l’intention de les forcer à la soumission, ils doivent se rendre compte que ce sont les femmes qui finiront par mener la lutte contre toutes les forces réactionnaires et intégristes en les déracinant de l’Iran et du Moyen-Orient. Nous sommes déterminés à renverser fondamentalement l’ordre ancien et réactionnaire. Pour nous aider à aller de l’avant, nous comptons sur votre soutien et celui des femmes et des hommes du monde entier épris de liberté. Je vous remercie.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe