jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : manœuvres anti-émeutes dans les prisons par crainte de mutinerie

Iran : manœuvres anti-émeutes dans les prisons par crainte de mutinerie

Redoutant une mutinerie des prisonniers, le régime a lancé des manœuvres dans plusieurs prisons du pays. L’agence de presse Fars des pasdaran, ce 25 mars rapporte une manœuvre de l’unité de sécurité de la prison de Hamedan. Auparavant, des manœuvres similaires avaient eu lieu dans les prisons d’Ardakan, Yazd, Arak, Naghadeh, Abadeh, Maragheh, Marvdacht, Qom, Yassoudj et ailleurs.

Ces manœuvres ont été menées en collaboration avec le ministère du Renseignement (le Vevak), les forces de sécurité, le gouvernorat, les pompiers et les urgences de ces villes.

Le régime a annoncé que le but de ces manœuvres était d’ « assurer la sécurité dans les prisons », « augmenter la capacité à faire face aux troubles et aux mutineries éventuelles dans les prisons », « faire face aux prises d’otages », « aux menaces », « augmenter le niveau de préparation des forces pénitencières » et « la coordination avec le reste des organes et des cellules de crises ».

Le 18 mars, des agents de la « sécurité pénitencière » ont lancé une inspection surprise des sections des prisonniers politiques, hommes et femmes, de la prison d’Evine.

De même les unités anti-émeutes aux ordres des gardiens de la révolution ont mené diverses manœuvres pour contrer « les émeutes sociales » à Téhéran.

Ces manœuvres répressives dans les prisons contre les révoltes des prisonniers quant à la situation carcérale épouvantable, l’explosion de colère de la population excédée et les émeutes de la faim se déroule à l’approche de la mascarade électorale du régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 mars 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe