mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: SociétéIran - Manœuvres militaires et mesures répressives massives prises par le CGRI...

Iran – Manœuvres militaires et mesures répressives massives prises par le CGRI pour affronter les rassemblements populaires à Pasargades – vidéo

Manœuvres militaires et mesures répressives massives prises par le CGRI pour affronter les rassemblements populaires à Pasargades

Pasargades n ° 1- Craignant des manifestations de masse et des rassemblements à Pasargades à l’occasion de l’anniversaire de Cyrus le Grand (Roi de la Perse antique), le régime des mollahs a mené des manœuvres militaires et des mesures répressives étendues dans différentes villes de la province de Fars en particulier dans la zones de Pasargades.

Les forces du Corps des Gardiens de la Révolution (CGRI) et les forces de police à Pasargades et dans les villes environnantes ont pratiquement imposé un couvre-feu et ont fermé toutes les routes menant au site antique où se trouve la tombe De Cyrus le Grand. Même les routes rurales ont été bloquées, et les forces du régime ont empêché toute circulation des véhicules vers Pasargades. Ces forces ordonnent aux voitures qui se rendent à Chiraz, Téhéran ou Ispahan de continuer leur voyage depuis l’ancienne voie.

Iranian repressive forced to stop the demonstrators going to Pasargad

Les Pasdaran font distribuent un arrêté à toutes les passagers des véhicules ou les personnes qui se rendent à pied vers Pasargades pour les mettre en garde. Selon cet arrêté : « le rassemblement illégal à Pasargades annoncé à une date fabriquée du 29 octobre, a été planifié par le courant ennemi et anti-régime à l’extérieur du pays. Les fauteurs seront traités conformément à la loi et poursuivis par la justice».

Le gouverneur de la province de Fars, craignant un rassemblement massif à Pasargades, a publié un communiqué adressé à tous les dirigeants de la province et a annulé, pour dimanche, tous les congés du personnel du gouvernement dans la province.

En dépit de toutes ces mesures et actions répressives, par de grands groupes, la population a tenté dans la journée d’atteindre Pasargades en voiture ou à pied par divers itinéraires, et un embouteillage monstre a été provoqué dans toutes les routes de cette zone. Darvazeh Coran de Chiraz et les parcs environnants ont été pleins à craquer de gens qui voulaient aller à Pasargades. La police essaie d’empêcher les gens de se rassembler.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 octobre 2017