vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Manifestation à Genève en faveur des droits de l'OMPI en...

Iran : Manifestation à Genève en faveur des droits de l’OMPI en Irak

Iran : Manifestation à Genève en faveur des droits de l'OMPI en IrakCNRI – A l’appel des familles des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) résidant à la Cité d’Achraf en Irak, un groupe important d’Iraniens s’est réuni aujourd’hui à Genève en face du siège européen des Nations Unies et du Comité international de la Croix-Rouge pour condamner le nouveau complot du régime des mollahs contre l’OMPI en Irak. Ils ont appelé les autorités compétentes à prendre des mesures pour faire respecter les droits de l’OMPI en vertu des conventions internationales et ont insisté sur leur droit à l’asile politique.

Ils ont mis en avant que les Moudjahidine du peuple étaient une force musulmane anti-intégriste et que de ce fait ils constituaient un barrage efficace face aux visées dominatrices du régime de Téhéran sur l’Irak. A leurs yeux, par ce complot, ce régime cherche uniquement à éliminer cet obstacle pour étendre son ingérence en Irak.

Les manifestants ont estimé que les réactions hystériques des mollahs contre l’OMPI étaient le résultat du soutien de 5,2 millions d’Irakiens aux Moudjahidine du peuple annoncé au mois de juin dernier. Tout en condamnant les prises de position attribuées aux autorités irakiennes à l’encontre de l’OMPI, ils ont souligné que ces déclarations étaient non seulement une violation des droits des Moudjahidine stipulés par la Quatrième Convention de Genève, mais qu’elles préparaient aussi le terrain à des actions terroristes contre l’OMPI en Irak. 

Tout en exprimant leur soutien à l’OMPI à la Cité d’Achraf, les manifestants ont affirmé que les Moudjahidine du peuple qui résident depuis vingt ans en Irak ont le droit à l’asile politique et que le gouvernement irakien, la force multinationale et les instances internationales compétentes se devaient de souligner ce droit. Ils ont aussi rappelé que la coupure de l’approvisionnement en nourriture, en médicaments et en carburant de l’OMPI était une violation de la Quatrième convention de Genève.

Dans ce rassemblement, Me Gilles Paruelle, ancien bâtonnier du barreau du Val d’Oise en France, Me Carlo Tocci, avocat italien,  Abdol Rahim Kasbari, président de l’association des étudiants musulmans en France, et une délégation d’habitants d’Auvers-sur-Oise et du Val d’Oise venus de France pour l’occasion ont pris la parole pour approuver les demandes des manifestants.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe