mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : Manifestation de 10 000 personnes à Machhad scandant « Mort...

Iran : Manifestation de 10 000 personnes à Machhad scandant « Mort au dictateur » « Non aux prix élevés » (VIDEO)

Soulèvement contre la vie chère – No 2

La manifestation des habitants de Machhad, qui a commencé ce matin sur la place Shohada devant l’hôtel de ville, s’est rapidement étendue, avec la participation de plus de 10 000 personnes malgré un climat de répression.

Les manifestants scandaient « Non aux prix élevés », « Non au gouvernement Rohani et ses promesses creuses », « Arrêtez les détournements de fonds et nos problèmes seront résolus », « Ni Gaza, ni Liban, je me sacrifie pour l’Iran ». La présence nombreuse de femmes dans le rassemblement était impressionnante.

Avant que la manifestation ne commence, un grand nombre d’agents répressifs et de gardes anti-insurrectionnels avaient été déployés sur les lieux. Les manifestants les ont repoussé et ont continué à manifester. Une demi-heure après, la foule s’est dirigée vers le sanctuaire de l’Imam Reza. Les personnes spoliées par diverses institutions financières du régime s’étaient également jointes au rassemblement. Les policiers ont commencé à tirer en l’air et à lancer des gaz lacrymogènes pour intimider et disperser la population, mais les jeunes ont renvoyé les grenades de gaz lacrymogènes aux forces répressives. Ils scandaient : « Police, allez arrêter les voleurs », « Mort à Rohani », « Mort au dictateur ».

Lorsque les manifestants se sont rassemblés devant le sanctuaire de l’Imam Reza, les forces policières les ont attaqués violemment et ont fait usage de gaz lacrymogène sur le visage des femmes. Furieux, et en signe de protestation contre cette attaque brutale, les manifestant ont brisé des barrières et des panneaux et ont châtié les officiers qui avaient agressés les femmes. L’arrivée des canons à eau a rendu les manifestants encore plus en colère et ils les ont attaqué avec des pierres et des battons. Les affrontements ont fait de nombreux blessés. Plusieurs membres des forces répressives, terrifiées par la détermination des manifestants, ont pris la fuite avec leurs motos.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 28 décembre 2017

 

Iran: Uprising against the high living expenses, people chanting "Death to Rouhani"