jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran /Liberty : C’est notre rôle de défendre la démocratie - Sylvie...

Iran /Liberty : C’est notre rôle de défendre la démocratie – Sylvie Fassier – vidéo

Le 1 novembre 2015 s’est tenue à Auvers-sur-Oise (Val d’Oise) au siège du Conseil national de la Résistance iranienne, une cérémonie en hommage aux 24 victimes de l’attaque criminelle, à la roquette sur le camp Liberty où résident des membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) en Irak.

Lors de son intervention à cette cérémonie, Sylvie Fassier, maire de Pin, qui était accompagnée de ses collègues Jean-Pierre Muller (Magny en Vexin) et Bruno Macé (Villiers-Adam), a déclaré :

« C’est de l’émotion que je peux partager avec vous. La démocratie est fragile. Les français sont sincèrement ancrés dans des valeurs, mais ils oublient qu’elles peuvent très rapidement s’effondrer et que ce qui est arrivé dans ce camp, ce qui arrive dans d’autres pays où la démocratie est fragile, peut arriver chez nous. Donc, nous les maires, je pense que c’est notre rôle de défendre cette démocratie, la liberté qui nous est chère. Il faudrait qu’on soit à vos côtés, un peu plus, ne pas avoir peur, vous montrez à quel point vous avez du courage.

Le maire Sylvie Fassier

Donc il ne faudrait pas se laisser emporter par des petits combats, pour laisser passer des combats comme les vôtres; ces combats de la liberté. Ces frères, ces sœurs, ces pères, ces mères ça pourrait être les nôtres. Il y a beaucoup de valeurs à partager avec vous.

Ces valeurs là je souhaite moi à mon humble niveau les partager avec les administrés de mon village, faire en sorte que l’on comprenne profondément ce qui se passe en dehors de nos villages. La peur fait parfois oublier les vraies valeurs de la république, les vrais combats. J’essaye de faire comprendre qu’il faut vous aider, en Irak, en Iran, dans tous les pays où la démocratie est si fragile, à la construire et surtout à la défendre, parce que demain ça peut être chez nous aussi que ça s’effondre. On n’est pas à l’abri de cela non plus.

Donc j’ai envie de dire à tous ces hommes politiques – vraiment sans clivage politique de gauche et de droite – que ce combat là c’est un combat humaniste. Ce n’est pas un combat de politique politicienne. Donc il faut le dire haut et fort.

Et c’est vrai Maryam Radjavi, je pense que toutes les femmes qui sont ici, on a du courage parce qu’on défend plusieurs causes, la cause de notre famille, de nos enfants, de la politique. Et du coup on est effectivement encore plus battantes pour ces combats.

Donc j’aimerais vraiment que demain la France, les États Unis, l’ONU respectent les droits, respectent les conventions au profit de combats qui sont dignes, des combats d’humanisme et qu’ils continuent à vous aider dans vos combats, parce que c’est un combat qui nous concerne nous aussi.

Donc demain j’espère que demain nous serons parmi vous, dans votre pays en toute démocratie et en toute liberté ! Ce sont les petites gouttes qui font les grands océans. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe