vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Les prisonniers politiques continuent leur grève de la faim

Iran – Les prisonniers politiques continuent leur grève de la faim

CNRI – Les prisonniers politiques dans la prison de Gowhardacht à Karadj (ville située dans la banlieue ouest de Téhéran) ont affirmé qu’ils continueront leur grève de la faim jusqu’à la sortie de l’isolement des prisonniers placés en cellules individuelles dans la prison d’Evin.

Dans un communiqué publié le mardi 29 avril, les prisonniers grévistes ont remercié ceux qui leur avaient demandé de mettre fin à leur grève de la faim et ils ont souligné : « Nous arrêterons notre grève de la faim uniquement après la sortie de l’isolement de tous nos compagnons prisonniers qui ont été sévèrement battus. Ils ont été insultés, leurs chevaux ont été tondus et ils ont été placés dans des cellules individuelles. Nous comptons sur le soutien de vous qui êtes tous très chers pour nous. »

Les prisonniers grévistes ont ajouté : « Nous sommes en grève de la faim pour défendre tous les prisonniers, dont nous-mêmes. »

Le lundi 28 avril, 14 prisonniers détenus de la section 350 de la sinistre prison d’Evin ont été privés du parloir. Récemment, les personnes détenus dans cette section de la prison ont été sauvagement attaquées et battus par les agents du régime. Ce raid barbare contre les prisonniers sans défense a soulevé une vague de contestation à l’intérieur et à l’extérieur de l’Iran. Après ce raid, les parents de quelques détenus qui ont pu rencontrer leurs enfants lors d’un parloir qui a eu lieu ce lundi ont dit que leurs enfants avaient sur le visage des bleus et des contusions.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe