vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : les messages SMS de l'opposition inquiètent le régime

Iran : les messages SMS de l’opposition inquiètent le régime

 CNRI – Ces derniers jours, un certain nombre de hauts responsables du Ministère de la Culture et de l'orientation du régime iranien, l’organe principal pour la censure, ont exprimé leur profonde préoccupation face à l'usage de la messagerie SMS par le réseau intérieur de la Résistance iranienne en Iran.

Sarami, le vice-président du Centre pour le développement des technologies de l'information au ministère de la Culture et de l’Orientation a déclaré : «Les Moudjahidine [l’Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI)] exploitent le réseau de communication du pays pour diffuser leur messages antirévolutionnaire par SMS ». Propos repris le 30 septembre par le quotidien officiel Qods.

Selon certains chiffres, chaque jour plus de 20 millions de messages sont reçues en Iran. Les heures de pointe se situent entre 22h00 et 1h00 du matin. Les SMS sont devenus un outil pour l'échange de messages des opposants du régime.

Le réseau de l’OMPI à l'intérieur de l'Iran a envoyé des millions de messages SMS à travers le pays pour organiser des protestations contre le régime.

Tout en exprimant sa préoccupation, le régime des mollahs a d’abord prétendu que les activités du réseau de l’OMPI étaient dirigées depuis l'étranger.

Davoud Zareian, le ministre des Communications du régime a affirmé à l’agence de presse officielle ILNA le 24 septembre que «les messages sont envoyés depuis une centre de SMS à l’étranger. »
                     
Mais les autorités des mollahs admettent maintenant que le réseau de la Résistance utilise le réseau de communication à l'intérieur de l'Iran.
                   
Ces dernières semaines, le régime clérical a organisé une campagne de répression contre les activités du réseau de l’OMPI. Le 13 septembre le site Tabnak qui appartient à Mohsen Reza’i ancien commandant du Corps des gardiens de révolution (CGR), a critiqué l'appareil de sécurité pour son incompétence à lutter contre les activités du réseau de la Résistance.

« A Téhéran, les partisans de l’OMPI ont distribué des CD de discours et de clips en faisant du porte à porte. Certains médias ont même signalé la distribution de CD similaires dans d'autres villes de la province de Téhéran, y compris à Karadj », a ajouté le site.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe