jeudi, février 9, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : Les membres de l'Assemblée des experts mettent en garde Rafsandjani

Iran : Les membres de l’Assemblée des experts mettent en garde Rafsandjani

Assemblée des experts du régime des mollahsCNRI – Un groupe de l'Assemblée des Experts du régime des mollahs se présentant simplement comme « la majorité» a publié un communiqué jeudi repris par l’agence de presse Fars, mettant en garde Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, l'actuel président de cette assemblée, contre les « déviations de la voie et de la position du Guide suprême et des idéaux de la Révolution et du droit chemin de l'imam Khomeyni ».

Assemblée des Experts du régime des mollahsCNRI – Un groupe de l'Assemblée des Experts du régime des mollahs se présentant simplement comme « la majorité» a publié un communiqué jeudi repris par l’agence de presse Fars, mettant en garde Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, l'actuel président de cette assemblée, contre les « déviations de la voie et de la position du Guide suprême et des idéaux de la Révolution et du droit chemin de l'imam Khomeyni ».  

Le communiqué, qui omet de mentionner les noms des signataires, ajoute : « La crédibilité de l'ensemble des postes et des autorités du gouvernement et la légitimité de leurs mandats, décisions et mesures dans le cadre de questions du domaine public et des obligations légales sont directement ou indirectement déterminées par le Guide suprême et approuvées par lui. »

« En ce qui concerne la présidence également, conformément aux paroles de feu l’imam et des principes explicites de la Constitution, si le choix du peuple ne reçoit pas le sceau de l’aval du guide suprême, alors la présidence sera considérée comme injuste et manquera de légitimité. »

Le cinquième article du communiqué lance un avertissement sévère à Rafsandjani : « Beaucoup de religieux, pleins de compassion, du système, de ses élites et personnalités espèrent que l’estimé président de l'Assemblée des Experts et du Conseil de discernement, qui est resté fidèle à l'imam et au guide grâce à la persévérance et à la sagesse et qui a contribué à la résolution de problèmes et de défis, apportera davantage de soutien plus transparent au gouvernement absolu du clergé et aux propos du guide suprême dans les circonstances actuelles. Dans ces moments sensibles, il doit laisser les ennemis de l'Islam et l'État, qui cherchent à se venger, ceux qui ont de mauvais désirs, et les opportunistes, qui ont de plans funestes pour saborder l'unité et la solidarité. »

Une autre partie du communiqué s’attaque aux factions rivales, en disant : « Les ennemis de l’Etat sacré de la République islamique d'Iran (…) exploitent l'ignorance de certains candidats à la présidentielle à entrer en scène avec une guerre psychologique (…) Ils essaient de polluer l'opinion publique et la semer le pessimisme et le doute parmi le peuple () bien que le guide suprême ait le dernier mot et que toute déviation de cette voie et de la position du guide suprême reviendrait à s'écarter des idéaux de la Révolution et du droit chemin de l'imam Khomeyni. »

L’Assemblée des experts est chargée de nommer le guide suprême, de surveiller son action et de le destituer, s'il est jugé incapable de remplir ses fonctions. L'Assemblée, qui en général tient deux sessions par an, compte 86 membres. Les membres sont élus pour huit ans.

Seuls les religieux peuvent entrer dans cette assemblée et les candidats à l'élection sont examinés par le Conseil des gardiens, qui se compose de six théologiens nommés par le Guide suprême et six juristes désignés par le chef du pouvoir judiciaire, qui est également nommé par le Guide suprême.