vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran – Les funérailles d’un modeste marchand ambulant qui s’était immolé par...

Iran – Les funérailles d’un modeste marchand ambulant qui s’était immolé par le feu se transforme en manifestation anti-régime

CNRI – Plusieurs habitants de la ville de Khorramchahr ont été arrêtés après avoir participé aux funérailles de Younes Assakareh, un modeste marchand ambulant qui s’est immolé par le feu il y a deux semaines. Les funérailles de cet Iranien appartenant à la minorité arabe du pays se sont transformées en manifestation anti-régime avec des slogans contre le régime des mollahs.

Younes Assakareh, âgé de 31 ans et père de deux enfants, habitait à Khorramchahr, ville située dans la riche province pétrolifère de Khouzestan au sud-ouest de l’Iran.

Le vendredi 13 mars et une semaine avant le nouvel an iranien, Younes s’est immolé par le feu pour protester contre les harcèlements répétées des forces de sécurité qui avaient détruit ses outils de travail et qui l’empêchaient d’exercer son métier.

Le dimanche 22 mars il a décédé dans un hôpital à Téhéran des suites de ses blessures.

Le geste désespéré de ce modeste marchand ambulant a provoqué une vague de colère populaire dans différentes villes iraniennes, en particulier dans la province du Khouzestan. Les participants à ses funérailles ont scandé : « Nous sommes tous des Younes », « Liberté, liberté ». Selon les rapports, au moins huit personnes ont été arrêtés. La semaine dernière, lors d’un match de football qui a eu lieu à

Ahvaz (chef-lieu de la province de Khouzestan), les forces de sécurité du régime ont arrêté plusieurs spectateurs qui portaient des pancartes sur lesquels était écrit : « Nous sommes tous des Younes ».

Des agents en civil et des agents des services des renseignements du régime ont sauvagement attaqué les spectateurs et ont arrêté un grand nombre d’entre eux, en particulier ceux qui portaient des vêtements traditionnels de la minorité arabe (le « dishdasha »).

La Résistance iranienne appelle toutes les instances internationales à condamner la répression sauvage des habitants d’Ahvaz, qui ont manifesté le 17 mars, et à prendre des mesures urgentes pour que les personnes arrêtées soient libérées dans les plus brefs délais.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe