jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : les forces de répression du régime opèrent toutes en civil

Iran : les forces de répression du régime opèrent toutes en civil

Milicien armé en pleine chasse de manifestantsCNRI – Selon des informations venant de l'intérieur du régime iranien, les unités de la milice du Bassidj, le les gardiens de la révolution et leur unité spéciale de renseignement, et les agents du ministère du Renseignement (VEVAK), opèrent tous en civil. Ils sont tous sous le commandement de la base Sarallah. L'unité de commandement est située dans une base du Bassidj à Meghdad, au cœur des protestations.

 miliciens armés chassant les manifestants dans les rues de Téhéran

Photo : Des agents en civil chassent des manifestants

CNRI – Selon des informations venant de l'intérieur du régime iranien, les unités de la milice du Bassidj, le les gardiens de la révolution et leur unité spéciale de renseignement, et les agents du ministère du Renseignement (VEVAK), opèrent tous en civil. Ils sont tous sous le commandement de la base Sarallah. L'unité de commandement est située dans une base du Bassidj à Meghdad, au cœur des protestations.

Selon un commandant de la milice du Bassidj à Téhéran, « toutes les forces sont sous une structure de commandement unique, tout comme pendant la guerre [1980-1988]. Des agents en civil sont organisés en brigade sous le commandement de Mojtaba Khamenei [le fils du guide suprême des mollahs].»

Le commandant du Bassidj a également fait état de clivages et de désarroi au sein des forces du régime : «Au cours des émeutes il y a deux semaines, il n'y avait pas de coordination entre le Bassidj et les autres forces. Cela a conduit à des arrestations mutuelles. Par exemple, le garde du corps de Morteza Tamaddon, le gouverneur de Téhéran, a été arrêté par des agents en civil ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe