jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesIran: Les femmes interdites de vélo dans les parcs

Iran: Les femmes interdites de vélo dans les parcs

 CNRI – La direction des parcs a interdit aux femmes de rouler à vélos dans les parcs de la ville de Karaj, à 40 kilomètres à l'ouest de la capitale. La direction a posé des panneaux interdisant les femmes cyclistes dans les parcs de la ville et les espaces verts à l'extérieur. 

 

 Les autorités ont jugé ce loisir « immoral » et « contraire au code vestimentaire ». 

Le cyclisme est devenu très populaire chez les étudiantes. Dans la chaleur torride de l'été de Téhéran et d'autres villes, le sport de plein air donne aux femmes un peu de réconfort. Bien que, les femmes aient été très prudentes sur ce qu'elles portaient en faisant du vélo pour ne pas s’attirer les foudres du plan de renforcement de la sécurité publique en vigueur depuis avril 2007, cette nouvelle directive les empêche de faire du vélo.
 
Ce plan a été introduit pour la première fois en avril 2007 pour lutter contre les émeutes populaires. Il a entraîné des arrestations de masse de centaines de milliers de femmes et de jeunes dans les rues sous prétexte de lutte contre les « mal-voilées » et les « voyous et des hooligans ». Dans la même période, plus de 300 prisonniers ont été envoyés à la potence.

Les violations des droits de l'homme par les mollahs ne peuvent être évaluées selon les normes habituelles. Le 25 juillet, dans la sinistre prison d'Evine à Téhéran, 29 prisonniers ont été pendus. Ces exécutions ont provoqué la condamnation unanime de la communauté internationale. Toutefois, la semaine suivante, le régime a de nouveau pendu 10 autres prisonniers afin d'établir un record.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe