jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : Les candidats aux élections qui ne partagent pas les opinions...

Iran : Les candidats aux élections qui ne partagent pas les opinions de Khamenei seront éliminés

CNRI – Les candidats à l’élection présidentielle du régime iranien ont été avertis qu’ils ne peuvent se présenter au scrutin de juin que si leurs opinions sont « identiques » à celles de Khamenei, le guide suprême des mollahs.

L’étrange décret a été transmis par le Conseil des Gardiens, qui approuve les candidats.

Mohammad Momen, qui siège à ce conseil, a déclaré le 14 avril à l’agence officielle Fars : « Si nous soupçonnons une quelconque déviance chez qui que ce soit, il sera disqualifié. Le Conseil des Gardiens est d’une extrême vigilance sur les signes de déviance. Celui qui se sent visé doit savoir que nous ne sommes pas prêts à discuter et que nous ne céderons pas. »

Ses propos interviennent en pleines spéculations comme quoi le conseil n’approuvera pas le favori d’Ahmadinejad Rahim Masha’i – qui a d’ores et déjà été estampillé « déviant ».

Le conseil est composé de six « experts en loi islamique », tous sélectionnés par Ali Khamenei, et de six « juges » sélectionnés par le parlement – mais qui ont également été nommés juges par le guide suprême.

La mascarade électorale avive la panique au sein du régime, redoutant une répétition des manifestations massives de rues qui ont marqué le scrutin de 2009.

Ahmad Khatami, un membre de la puissante Assemblée des Experts de l’Iran, a déclaré la semaine dernière : « Durant l’insurrection de 2009, le peuple cherchait à renverser les piliers centraux de notre société. Par conséquent, nous devons nous tenir derrière le guide et ne pas autoriser à ce que ce pilier central devienne instable. »

Un autre membre de l’Assemblée des Experts Mohammad Taghi Mesbah Yazdi a taxé les factions rivales de « sataniques » et toute opposition à Khamenei de « blasphème ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe