lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésIran: le ministre des sciences est révoqué dans le contexte d'un regain...

Iran: le ministre des sciences est révoqué dans le contexte d’un regain d’activités anti-régime dans les universités

CNRI – Le parlement du régime iranien a révoqué mercredi le ministre des Sciences. Dans une motion de censure, 145 députés ont voté contre Reza Faraji Dana, tandis que 110 l’ont soutenu et 15 autres se sont abstenus.

 L’éviction de Dana illustre les préoccupations croissantes au sein du régime concertant la situation explosive dans les universités, alors que les étudiants demandent plus libertés. Des députés avaient récemment alerté au sujet d’une recrudescence des activités opposés au régime dans les universités.

Le président de la commission de l’éducation et de la recherche du Parlement a déploré mardi le fait que des étudiants liés à l’opposition iranienne, l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI ) aient intégré les universités. Mohammad Mehdi Zahedi a déclaré: « Le Guide (Ali Khamenei) a affirmé à plusieurs reprises que le ministère des Sciences et les universités ne devraient pas être la place des partis politiques. »

Selon lui, l’année dernière l’OMPI aurait distribué des publications dans les universités et il a ensuite lu des extraits de messages distribués parmi les professeurs et les étudiants condamnant le massacre de 1988 des prisonniers politiques en Iran.

D’autre députés ont également accusé le ministre d’avoir réintégré dans les universités des étudiants recalés par les autorités « pour des raisons morales et politiques ».

Ils ont également reproché à Dana d’avoir nommé dans son cabinet des responsables ayant participé au mouvement de contestation de 2009. Plusieurs milliers de manifestants, d’activistes et de journalistes avaient alors été arrêtés.

La faction pro-guide suprême a multiplié ces derniers mois les critiques contre le gouvernement. Le Parlement a déjà adressé des avertissements à plusieurs ministres, dont celui de l’Intérieur, à qui il reproche d’échouer à faire respecter le port du voile islamique obligatoire pour les femmes.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe