mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieIran – Le ministre de l’Industrie a implicitement désigné les pasdaran comme...

Iran – Le ministre de l’Industrie a implicitement désigné les pasdaran comme les principaux responsables de la contrebande des marchandises dans le pays

Iran – Le ministre de l’Industrie a implicitement désigné les pasdaran comme les principaux responsables de la contrebande des marchandises dans le pays

NCRI – Dans une interview avec l’IRIB (l’agence de presse officielle du régime des mollahs), Mohammad-Reza Nematzadeh, le ministre de l’industrie dans le cabinet de Rohani, a déclaré que la plupart des chômeurs en Iran sont des personnes jeunes et diplômés.

Il a souligné que les banques, le système fiscal, le système de sécurité sociale et surtout l’importation des marchandises de contrebande sont les principaux obstacles contre le développement des activités industrielles et contre la création de l’emplois dans e pays. Il a ajouté : « Selon un rapport du groupe de travail chargé de la lutte contre la contrebande des marchandises et des devises, la contrebande dans le pays a diminué, mais elle reste encore trop élevée. »

Nematzadeh a dit qu’entre trois milliards à quatre milliards de dollars de marchandises de contrebande entrent chaque année en Iran à bord de petites embarcations qui circulent dans les eaux au sud du pays. Il a précisé qu’une grande partie des marchandises de contrebande entre en Iran par « les points d’entrée officiels », notamment dans des zones franches.

Par ses déclarations, le ministre de l’Industrie de Rohani a implicitement mis en cause les pasdaran, car tous les trafics de personnes et de marchandises à travers « les points d’entrée officiels » du pays (aéroports, frontières terrestres et frontières maritimes) sont strictement contrôlés par les pasdaran. Aucune marchandise de contrebande peut être importé en Iran, sans la complicité des pasdaran.

Plus de 40 pourcent de l’économie iranienne est contrôlé par des fondations liés aux pasdaran et au guide suprême du régime des mollahs. Ces fondations ne payent aucun impôt et bénéficient de nombreux privilèges. Les sociétés liées à ces fondations gagnent systématiquement tous les appels d’offre pour les grands projets de BTP en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe