jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : La reconduction d’Ahmadinejad signe la fin de l’illusion des modérés...

Iran : La reconduction d’Ahmadinejad signe la fin de l’illusion des modérés – Maryam Radjavi

 Interview sur France 24 de Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, sur le résultat de la mascarade électorale en Iran :

France 24 : Comment analysez-vous ce résultat ?
Maryam Radjavi : La reconduction d’Ahmadinejad signifie que le régime se dirige vers davantage de répression des opposants, des purges sanglantes et un processus accéléré pour se doter de la bombe atomique, développer l’intégrisme et le terrorisme dans la région. Cela montre que désormais la dictature du guide suprême repose sur une seule faction.

Selon les informations des témoins de la résistance sur le terrain qui ont surveillé 25.000 bureaux de vote dans tout le pays, le nombre réel de personnes qui ont voté étaient environ de 7,5 millions. Ainsi plus de 85% des électeurs, ont boycotté cette élection.

France 24 : Et pourtant c’est un désaveu ce que vous dites pour les Iraniens, on a parlé de participation record, d’une participation incroyable des Iraniens, c’est complètement un désaveu ce que vous venez de dire. Vous niez le résultat de ces élections ?

MR : oui, absolument.

France 24 : Mais vous niez également le fait qu’il y a 80% d’Iraniens qui se sont rendus aux urnes.

MR : oui absolument, parce que le peuple iranien a boycotté cette mascarade.

France 24 : Mais ils se sont rendus massivement aux urnes …

MR : Pourtant vous avez vu que les calculs des médias étrangers étaient erronés parce qu’ils pensaient que Moussavi allaient gagner. Or en fin de compte, c’est Ahmadinejad qui a été désigné par le guide suprême.

France 24 : Quelle est votre position, justement, par rapport aux réformateurs modérés, par rapport à Moussavi ?

MR : Il faut savoir que tous les candidats autorisés, faisaient partie des factions du pouvoir. Ils étaient tous des responsables directs de la répression en Iran. Il ne faut pas oublier que Moussavi était le premier ministre préféré de Khomeiny pendant la guerre et les massacres dans les prisons. Nous sommes à présent devant un régime tellement affaibli, qu’il est incapable de tolérer la moindre opposition interne. Cette mascarade électorale est une preuve que la reconduction d’Ahmadinejad signe la fin de l’illusion des modérés dans ce régime.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe