samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésIran - La montée du prix du pain, de l’inflation et du...

Iran – La montée du prix du pain, de l’inflation et du coût de la vie va amplifier la misère

Iran breadA un moment où le régime des mollahs insiste sur la poursuite du projet de l’arme nucléaire contre les intérêts de la nation en dépensant des centaines de milliards de dollars du peuple iranien, quelques jours à peine après la débâcle des négociations nucléaires à Vienne, le gouvernement Rohani vient d’augmenter de 30 à 40% le prix du pain, l’aliment principal de la vaste majorité de la population.

Cette augmentation va appauvrir davantage les travailleurs et les personnes à faibles revenus qui composent déjà 90% des Iraniens, et par ricochet va entrainer une hausse des prix d’autres produits. Ainsi, l’inflation effrénée que Rohani avait promis de contenir et de diminuer va-t-elle poursuivre son escalade.

La hausse du prix du pain intervient non seulement alors que les salaires n’ont pas augmenté, mais aussi alors que le nombre de chômeurs ne cesse d’augmenter et que les usines ferment chaque jour les unes après les autres.

La misère, la cherté de la vie et l’inflation en Iran, pays riche en ressources naturelles, aux immenses réserves de gaz et de pétrole, en experts et en main d’œuvre spécialisée, sont les sous-produits de l’intégrisme et du despotisme corrompu des mollahs.

En plus du projet nucléaire, ce régime dilapide toute la richesse du peuple iranien dans son appareil de sécurité, sa machine de répression, l’exportation du terrorisme, de l’intégrisme et du bellicisme en Irak, en Syrie et dans d’autres pays de la région, ou bien il envoie cet argent dans les comptes bancaires des dirigeants du régime et de leurs familles..

A titre d’exemple, un institut portant le nom de Comité exécutif de l’ordre de l’imam, entièrement contrôlé par Khamenei et considéré comme son bien personnel, affiche plus de 95 milliards de dollars d’avoirs. Cette richesse a été accumulée en spoliant les Iraniens de leurs biens, notamment les membres de l’OMPI et leurs familles.

La pauvreté, la cherté de la vie, l’inflation et le chômage sont générés par la tyrannie religieuse au pouvoir en Iran et tant qu’elle restera en place, la destruction de l’économie iranienne et le nombre croissant de miséreux s’amplifieront.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1 décembre 2014

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe