mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesIran - La misogynie est la pièce centrale du concept de l'intégrisme...

Iran – La misogynie est la pièce centrale du concept de l’intégrisme – Margarita Durán Vadell

La misogynie est la pièce centrale du concept de l'intégrisme – Margarita Durán Vadell

Margarita Durán Vadell ancien sénateur espagnol, participait à la veille de la Journée Mondiale de la Femme, à une conférence intitulée « Engagement pour la parité : le femmes unies contre l’intégrisme islamiste », en présence de nombreuses personnalités politiques, des intellectuels, figures éminentes et des activistes du mouvement pour l’égalité venus d’Iran et de 26 pays de quatre continents.

Voici le texte de son intervention :

Chaque année, depuis 2012 je suis ici à Paris ou à Berlin comme l’année dernière, avec une grande délégation espagnole, à cette rencontre qui coïncide avec la Journée internationale de la femme. Je veux être ici pour exprimer, au nom de nos collègues, notre solidarité avec les femmes iraniennes et nos amis dans le camp Liberty.

Nous sommes fiers d’être ici pour participer à cette réunion, pour discuter de l’un des défis les plus graves auxquels le monde est confronté à l’heure actuelle : l’intégrisme islamique.

Mais pourquoi est-il important de discuter de cette question lors de la Journée internationale de la femme ? La réponse est simple. La misogynie est la pièce centrale du concept de l’intégrisme.

Mais je suis aussi fier d’être ici parce que je pense que le débat peut offrir des conclusions importantes en raison de la diversité des dignitaires présents à l’événement, et la diversité des participants. Lors de cette réunion, nous pouvons entendre la voix des femmes occidentales, mais aussi celle des femmes d’Orient et d’Afrique. Les voix de nos sœurs d’Irak, de Syrie, d’Iran, du Maroc, de Tunisie, et d’Égypte.

Il est essentiel d’entendre toutes les voix pour relever ce défi. Mais cette rencontre ne serait pas possible sans la direction des femmes courageuses de la Résistance iranienne. Elles ne savent que trop bien ce que l’intégrisme signifie. Elles ne savent que trop bien ce que cela signifie de vivre dans un pays où la constitution et le droit civil sont clairement misogyne. Une constitution qui a servi de source d’inspiration pour les mouvements intégristes qui font peur à l’Europe et au Moyen-Orient aujourd’hui. Oui, c’est la question.

Le régime iranien a été le modèle pour toutes les différentes branches de l‘intégrisme islamique, qu’elles soient chiites ou sunnites. Et oui, il est vrai qu’il existe de grandes différences et même la rivalité entre les différentes branches de ce phénomène. Mais toutes deux ont fait un mauvais usage de la religion pour la poursuite de leur propre agenda politique. Et toutes deux ont comme caractéristique principale la misogynie.

ISIS, Boko Haram, al-Shabaab sont de bons élèves du régime iranien. Ainsi, l’année dernière, nous avons appris les crimes choquants envers les femmes Yassidis et chrétiennes. Ces crimes ont été commis systématiquement en Iran au cours des trois dernières décennies contre les adeptes de la religion, principalement contre les femmes musulmanes qui ont refusé de se soumettre à la règle des mollahs. C’est la vérité.

Donc, aujourd’hui, je veux soulever une question ici. Est-il possible de dénoncer les excès de l’intégrisme islamique contre les femmes et en même temps faire preuve de complaisance avec le régime iranien ? Je pense que c’est difficile. En fait, je pense que c’est impossible. Peut-être que nous devrions demander aux 800 femmes qui sont encore dans le camp Liberty en Irak. Je suis sûr qu’elles seraient d’accord avec moi. Je vous remercie pour votre attention.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe