mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran-Italie : Pour un juge romain, rien ne prouve les accusations de...

Iran-Italie : Pour un juge romain, rien ne prouve les accusations de terrorisme contre la Résistance

CNRI, 19 octobre – Les instructions pénales qui ont été ouvertes en Italie contre des membres du Conseil national de la résistance iranienne et des partisans de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran, accusés de terrorisme, ont été officiellement closes. Leur clôture a été annoncée lors d’une conférence de presse le 13 octobre à Rome.

Le procureur italien Franco Ionta et le juge enquêteur Camelia A. Russo ont publié des déclarations dans lesquelles ils annoncent qu’à la suite de l’enquête menée sur la base des accusations contre des membres du CNRI et de leurs partisans en Italie, aucune preuve digne de foi n’a été trouvée. Les poursuites ont de ce fait été déclarées officiellement closes.

Au cours de l’enquête, la police anti-terroriste italienne a révélé que durant des années, aucune activité de l’OMPI ni du CNRI en Italie n’a été enregistrée comme portant atteinte aux intérêts du pays. Par conséquent, il n’y avait aucune raison de poursuivre avec des enquêtes plus approfondies.

Plusieurs personnalités italiennes ont tenu une conférence à ce sujet pour montrer leur soutien à la Résistance. Se sont succédé à la tribune le sénateur Mario Cavallaro du parti Margarita et la députée Michelle Ranielli, du parti démocrate chrétien. Paolo Sodani, avocat de la défense de la Résistance iranienne en Italie, Mahmoud Hakamian, membre de la commission des Affaires étrangères du CNRI et Esmaïl Mohadess de la communauté iranienne en Italie.

En réponse à cette décision, Sedigheh Hosseini, Secrétaire générale de l’OMPI, a souligné que toutes les enquêtes menées sur l’OMPI par des tribunaux de pays n’étant pas influencés par les mollahs ne font que révéler la campagne de diabolisation et les allégations sans fondement portées contre la résistance.

Elle a appelé les partisans de la Résistance qui résident en Italie à poursuivre leur campagne politique non violente contre les mollahs dans le respect des lois du pays, comme ils l’ont fait durant ces 25 dernières années.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe