mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran/islamisme : Une bataille pour l'équilibre et la paix dans le monde...

Iran/islamisme : Une bataille pour l’équilibre et la paix dans le monde – Jean-Pierre Bequet

Iran/islamisme : Une bataille pour l'équilibre et la paix dans le monde - Jean-Pierre Bequet

CNRI – Voici l’intervention de M. Jean-Pierre Bequet, ancien maire d’Auvers sur Oise, lors d’une réunion organisée le 5 mai au Sénat. Le membre du Comité français pour un Iran démocratique (CFID) est intervenu sur le thème de « L’intégrisme islamiste, du Moyen-Orient jusqu’à nos communes: les défis et les solutions ». Outre les parlementaires français, l’ancien premier ministre algérien, le Secrétaire du Comité central de la Coalition nationale syrienne et de la présidente élue du Conseil National de la Résistance Iranienne participaient à cette réunion tenue par le CFID.

« C’est vrai qu’avec la présidente Radjavi et l’organisation de la Résistance iranienne nous avons établi un compagnonnage qui commence à être dans le temps dans la durée. Les bonnes choses durent, même si à un moment on pourrait souhaiter que vous soyez en Iran naturellement. Mais moi je voudrais parler de ce travail en commun que nous avons mené. De ces échanges qui ont toujours été fructueux, tolérants et exemplaires, même dans les épreuves. Car nous en avons connu. Je les ai rencontrés avant de devenir maire, je les ai accompagnés pendant mon mandat de maire depuis que 1200 policiers sont arrivés dans ma ville pour me dire que je m’étais trompé et que j’abritais des terroristes « protégés » par l’État. C’était étrange mais cela avait été un moment particulièrement complexe et difficile. Heureusement cela s’est bien terminé.

Mais il a permis de montrer la complexité à l’époque des efforts du régime pour entraver votre marche, votre cheminement. Parce que pendant le temps qu’on fait des procès, pendant le temps qu’on sort des listes terroristes, on ne fait pas autre chose et donc évidemment ça été une épreuve pour vous.

Je voulais saluer votre combat et vous dire à quel point je vous soutiens. Maire ou pas maire. Mais en tout cas en tant que représentant de ma ville, représentant d’Auvers et de ses habitants qui restent très proche de vous et vous le savez. La population a des liens particuliers avec vous et ça se confirme, ça se continue et c’est très bien.

La France a connu des actes terroristes, mais l’Iran a lui un terrorisme d’État. C’est ça que nous devons dire et redire aujourd’hui. Dans la discussion que nous avons eue sur le sujet du nucléaire, je salue la fermeté de la France. Par rapport à d’autres pays, la France a été celle qui a mené les discussions avec le plus de fermeté. Notamment avec le ministre des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius, qui a été exemplaire.

Car nous sommes aujourd’hui dans une bataille mondiale, une guerre contre le terrorisme, contre des réseaux qui se sont développés et propagés. L’Iran est une des clés dans la propagation de ce fléau pour le monde, les peuples et la paix.

Je crois qu’aujourd’hui nous devons tous travailler à mettre en lumière tous ces réseaux de financements, d’armements. Je crois que c’est un combat que nous devrions tous menés, nous démocrates de tous pays, quelques soit notre sensibilité politique afin de dénoncer ces réseaux pour protéger nos populations, nôtre planète de ce danger suprême.

Cette bataille moi aussi en tant que citoyen, nous devons mener cette bataille pour l’équilibre et la paix dans le monde. Nous devons mener ce combat important ensemble avec la Résistance iranienne et avec d’autres naturellement. Ces combats-là, partagés, sont des combats essentiels, vitaux pour la planète et la paix dans le monde. Je vous remercie. »