vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran/extrémisme - La solution doit venir de l'intérieur du Moyen-Orient comme une...

Iran/extrémisme – La solution doit venir de l’intérieur du Moyen-Orient comme une solution culturelle, humaine – J-F. Legaret (video)

Iran/extrémisme - La solution doit venir de l'intérieur du Moyen-Orient comme une solution culturelle, humaine – J-F. Legaret

CNRI – Voici l’intervention de M. Jean-François Legaret, maire du 1er arrondissement de Paris au Sénat. Le coprésident du Comité des maires de France pour la défense des Achrafiens est intervenu sur le thème de « L’intégrisme islamiste, du Moyen-Orient jusqu’à nos communes: les défis et les solutions ». La réunion était organisée le 5 mai 2015 par le Comité français pour un Iran démocratique, en présence de parlementaires français, du Secrétaire du Comité central de la Coalition nationale syrienne et de la présidente élue du Conseil National de la Résistance Iranienne. 

En tant que co-président du Comité des maires de France pour la défense des Achrafiens c’est pour moi un honneur et un devoir comme élu de la république de soutenir votre combat et votre juste cause pour la liberté et la démocratie en Iran.

Aujourd’hui l’extrémisme, le terrorisme, l’intégrisme islamiste, portés par des groupes comme DAECH et des groupes paramilitaires chiites, ont lancé dans les pays de la région et au-delà une véritable guerre. Mais aussi dans notre pays. On sait que l’extrémisme islamique a émergé comme une menace mondiale. Cette menace à laquelle vous faites face est la même menace à laquelle nous faisons face.

Voilà les raisons qui renforcent notre solidarité et nos combats communs. Je crois que dans l’horreur il n’y a pas de graduation. Nous confondons dans la même répulsion et dans la même condamnation tous les fondamentalistes, toutes les barbaries et tous les terroristes qu’ils soient sunnites ou chiites. Nous ne faisons pas de différences. Tous ces barbares et terroristes veulent imposer leurs volontés par la violence et les armes.

De la même façon, lorsqu’on voit les images terribles de pendaisons et de lapidations et les décapitations provenant de la barbarie de DAECH ou les islamistes qui ont tué des journalistes ici en France, tout cela témoigne de la même horreur. Nous sommes dans un monde globalisé et nous sommes de plus en plus proche les uns des autres. Nous partageons les mêmes émotions, les mêmes images d’information circulent. Le peuple européen doit donc savoir ce que tous les drames que vos frères, soeurs, parents, proches, amis subissent en Iran.

Nous sommes tous d’accord ici madame la présidente Radjavi lorsque vous rappelez que le régime des mollahs ne peut pas faire partie de la solution de la crise actuelle dans cette région. Il est plutôt le coeur du problème. Les solutions nous les connaissons déjà, elles se trouvent dans les chartes, dans les textes. Ce sont le respect des déclarations des droits de l’homme, la séparation entre le pouvoir politique et le pouvoir religieux, l’égalité des droits entre l’homme et la femme, le respect pour les religions différentes des nôtres et même pour ceux qui n’ont pas de religion.

La solution doit venir de l’intérieur du Moyen-Orient comme une solution culturelle, humaine, fondée sur un islam de tolérance afin de lutter contre les idéologies meurtrières.

Voilà pourquoi nous luttons tous ensemble contre les actes de barbaries, de morts de répressions de chantages qui s’abattent sur votre peuple. Une fois de plus notre lutte est commune. Alors le mouvement de la résistance iranienne devient le mouvement de résistance des démocrates, des hommes et des femmes partout dans le monde.

C’est une lutte pour la vie et pour les humanistes de ce siècle. Ce qui se passe dans votre pays est une tragédie. Mais c’est le moment du courage, de l’unité, de l’intelligence. Le mouvement de résistance que vous dirigez depuis 30 ans est mondial. Nous le mettrons en place avec vous grâce à vous pour nous tous.

C’est dans cet état d’esprit que sont les 14000 maires que nous représentons. Nous sommes de votre cote. Car, Mme Radjavi, vous représentez un islam démocratique, tolérant nécessaire au monde d’aujourd’hui. Vous êtes porteur d’un message de paix dans le monde, dans un moyen orient enfflamé, désormais en partie consumé. Nous sommes fiers de vous accompagner dans ce long voyage vers un état d’Iran de droits.

Car votre combat est aussi le nôtre. Merci.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe