vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyIran - Irak : Dans une rencontre, Khamenei a rendu hommage à...

Iran – Irak : Dans une rencontre, Khamenei a rendu hommage à Maliki pour son attaque sur Achraf

•    Il l’a chargé d’accélérer la clôture du dossier de l’Ompi en Irak
•    Il lui a demandé le nettoyage ethnique de la province d’Al-Anbar et davantage de facilités en faveur de Bachar Assad

Sur la base de documents et d’informations précises de l’intérieur du régime des mollahs, dans sa rencontre avec Maliki le 5 décembre dernier, Khamenei lui a rendu hommage pour l’attaque sur Achraf et les exécutions collectives des habitants. Il l’a ensuite chargé Maliki de multiplier les pressions et les attaques sur les Moudjahidine du peuple d’Iran (Ompi) à Liberty. Il a demandé une plus grande liberté d’action pour les pasdaran et la force Qods en Irak. Il a enfin intimé à Maliki de clore au plus vite le dossier de l’Ompi en Irak.

Soulignant que l’attaque du 1 septembre sur Achraf avait eu d’excellents résultats pour leur deux pays, Maliki s’est engagé à mettre en œuvre les ordres de Khamenei.

De même, dans cette rencontre, Khamenei a ordonné à Maliki de lancer une vaste opération militaire sur la province d’Al-Anbar et d’y procéder à un nettoyage sanglant. Il a mis en avant que le gouvernement irakien devait « lutter contre le terrorisme à Al-Anbar » et « mettre fin aux sit-in sur les places publiques». Maliki a annoncé qu’il était fin prêt mais qu’il avait besoin de toute l’aide du régime dans ce domaine. Khamenei l’a assuré de son soutien, notamment en lui fournissant des armes modernes et des renseignements. Il a ajouté que les commandants de la Force Qods viendraient lui prêter main forte pour planifier et commander ces attaques.

Maliki de son côté, lui a fait un compte-rendu de sa visite aux USA et de sa rencontre avec le président américain et les autorités de ce pays. Khamenei lui a rétorqué que le gouvernement irakien ne devait en aucun cas s’appuyer sur les Etats-Unis, « l’avenir de l’Irak est garanti en relation avec l’Iran et la Syrie de Bachar Assad », a-t-il affirmé.

Maliki lui a assuré que le régime iranien était son principal soutien et que la protection et la survie du pouvoir chiite en Irak ne pouvait se faire qu’avec l’appui de Téhéran et la personne du guide suprême. C’est pourquoi il demandait davantage de coopération dans les domaines économiques, militaires et du renseignement.

Khamenei l’a remercié pour son soutien plein et entier à la tyrannie de Bachar Assad et lui a demandé d’augmenter son aide à cette dictature et de fournir davantage de facilités pour le transfert de troupes et d’armes par le territoire et l’espace aérien irakiens. Il a mis en exergue la nécessité pour Assad de remporter des victoires militaires avant la tenue de la conférence Genève 2 et rappelé que la victoire de Bachar était une condition nécessaire au maintien de Maliki au poste de premier ministre après les élections du mois d’avril.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 janvier 2014

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe