mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran – Fermeture d’une salle de prière des musulmans sunnites à Téhéran

Iran – Fermeture d’une salle de prière des musulmans sunnites à Téhéran

Iran – Fermeture d’une salle de prière des musulmans sunnites à Téhéran

CNRI – La semaine dernière, le régime iranien a fermé et a mis sous scellé une salle de prière des musulmans sunnites à Téhéran. Cette fermeture a eu lieu le jour de l’anniversaire de la naissance du prophète de l’Islam.

Les mollahs au pouvoir en Iran imposent de nombreuses restrictions contre les activités religieuses des Iraniens de confession sunnite. Notamment à Téhéran qui est une ville de plus de 13 millions d’habitants, les sunnites n’ont pas le droit de construire leurs propres mosquées. La semaine dernière, les habitants de Téhéran de confession sunnite souhaitaient organiser une cérémonie de prière dans une salle située dans le quartier Pounak (au nord-ouest de Téhéran). Mais les services de sécurité du régime ont empêché la tenue de cette cérémonie.

Il y a six mois, Mowlavi Abdol-Hamid, un chef de la communauté sunnite en Iran voulait participer à une conférence sur l’Islam organisée en Turquie. Or, les autorités iraniennes ont empêché son déplacement en Turquie, en affirmant qu’il est visé par une mesure d’interdiction de quitter le territoire.

La majorité des Iraniens de confession sunnite vivent dans les provinces et les villes suivantes : Kurdistan, Azarbaïdjan occidentale, Khorassan, Fars, Hormozgan, Guilan, Gorgan et Téhéran.

Sous le régime des mollahs, il est interdit de publier toute statistique concernant le nombre de la population sunnite dans le pays et dans ce domaine, il n’y a aucun chiffre précis et officiel. Selon certains experts, les Iraniens musulmans de confession sunnite représentent une population d’environ 10 millions de personnes.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe