vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran – EU : Des milliers de manifestants iraniens demandent de le...

Iran – EU : Des milliers de manifestants iraniens demandent de le retrait des Moudjahidine du peuple

Des milliers de manifestants iraniens demandent de le retrait des Moudjahidine du peuple de la liste du terrorisme
CNRI, le 7 novembre – L’Union Européenne a insisté lundi pour que l’Iran se plie à une  résolution internationale l’appelant à geler toutes ses activités nucléaires sensibles. Le ministre des affaires étrangères britannique, Jack Straw, a dit que l’UE n’avait pas discuté pour l’instant de sanctions économiques ou diplomatiques si l’Iran ne se conformait pas aux résolutions de l’Agence internationale d’Energie atomique (AIEA), selon l’agence de presse Reuters depuis Bruxelles.

« Ce que nous voudrions voir c’est que l’Iran mette en pratique les termes de la résolution du conseil des gouverneurs de l’AIEA adoptée en septembre, » a dit Straw, dont le pays préside actuellement l’UE composé de 25 pays membres.

 Un communiqué commun des ministres de l’UE affirme que les liens avec l’Iran serait « surveillé de près à la lumière des progrès fait sur le dossier du nucléaire et d’autres sujets d’inquiétudes, » notamment les droits de l’homme.

L’UE a demandé qu’avant les négociations, menées par la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, ne reprennent, Téhéran doit arrêter d’enrichir l’uranium en gaz qui peut être utilisé pour produire un combustible nucléaire hautement enrichi.

« Nous sommes tous d’accord que les liens à long terme avec l’Iran dépendront des actions entreprises par Téhéran, notamment sur le nucléaire, » a déclaré à la presse le ministre français des affaires étrangères, Philippe Douste-Blazy.

Reuters a également dit que, «  des milliers d’opposants au gouvernement iranien ont manifesté à l’extérieur de la réunion à Bruxelles, appelant à des mesures plus fermes contre Téhéran et au retrait de la liste des Moudjahidine du peuple, un groupe d’opposition armée,  de la liste du terrorisme de l’UE. »
« La politique de l’UE est très molle. La politique de complaisance a échoué, » a dit à Reuters Mandana Alidjani, un médecin de 31 ans vivant à Londres qui a quitté l’Iran quand elle avait douze ans.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe