jeudi, décembre 1, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : emprisonné pour s'être converti au christianisme

Iran : emprisonné pour s’être converti au christianisme

Eglise en IranCNRI – Le 22 août, Ramtin Soudmand, un chrétien dont le père a été exécuté il y a 20 ans par le régime des mollahs pour sa conversion au christianisme, a été arrêté à Machad, ville sainte du nord-est de l’Iran, par les agents du ministère du renseignement (Vevak).

 

« Il a été convoqué au bureau du Vevak à Machad », selon un membre de la famille. Soudmand vivait à Téhéran depuis l’exécution de son père, mais il a été convoqué à Machad.

« Ramtin avait décidé de laisser de côté à cette convocation, disant qu’il allait en attendre une nouvelle convocation », a dit sa mère.

Mais tenant compte des problèmes qu’ont subis Mme Dibaj et son mari dans le passé avec le ministère du Renseignement à Machad, Soudmand a changé d’avis et s’est présenté au bureau Vevak de la ville. C’est là qu’il a été vu pour la dernière fois.

Le Révérend Mehdi Dibaj avait été brutalement assassiné par des agents du Vevak. Enlevé le 24 juin 1994, son corps avait été retrouvé dans un parc à l’ouest de Téhéran le 5 juillet 1994.

Le 26 septembre 2006, des agents du Vevak ont arrêté sa fille Ferechteh Dibaj, âgée de 28 ans, et son mari, Reza Montazami, 35 ans, dans la ville sainte de Machad. Plus tard, le couple a été transféré vers une destination inconnue pendant quelques jours. Pendant leur incarcération, leur maison a été fouillée par le Vevak et certains de leurs biens comme des ordinateurs, des CD, des documents et des livres chrétiens, ont été saisis.

Le régime des mollahs ne tolère pas la conversion de musulmans à une autre foi, en particulier au christianisme. Il a même présenté un projet de loi controversé à son Majlis (parlement) appelant à peine de mort pour les musulman se convertissant à une autre foi.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe