vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: deux journalistes condamnés au fouet pour "insulte" à un officiel du...

Iran: deux journalistes condamnés au fouet pour « insulte » à un officiel du régime

Iran supressionCNRI – Deux photojournalistes iraniens ont été condamnés à 75 coups de fouet pour avoir tenu des «propos insultants» sur un livre écrit par un responsable local de la province de Qazvin en Iran.

La Voix de Qazvin a rapporté le 13 août: « Sur la base d’une décision de la chambre 102 du Tribunal de Qazvin, un accusé a été condamné à 25 coups de fouet et un autre photographe à 50 coups. »

« Il semble que la condamnation a été rendue en raison de remarques exprimées par ces photographes sur un livre écrit par le conseiller culturel du gouverneur de la province. Ces remarques ont incité le conseiller culturel à déposer plainte contre ces photographes à Qazvin, » ajoute le quotidien.

Dans une récente déclaration d’Amnesty International, l’organisation de défense des droits de l’homme s’est inquiétée du nombre grandissant des poursuites et des emprisonnements de journalistes indépendants en Iran, estimant qu’ils visent à « élargir le cercle de la répression dans le but d’étouffer les aspirations pour le changement ».

Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord à Amnesty International, a ajouté: « La façon dont les journalistes sont traités met tout le journalisme en danger en Iran ».

« Toute personne jugée critique envers les autorités risque l’arrestation et les poursuites, créant un climat de peur intense dans un pays où exprimer toute critique est devenue une route directe à la prison. »

Depuis qu’Hassan Rohani est devenu le président du régime il y a un an, les violations des droits de l’homme, y compris les pendaisons publiques et les peines cruelles, telles que la flagellation, se sont accrues.

Selon les statistiques officielles publiées par le système judiciaire du régime pendant le mois du Ramadan, au moins 200 personnes ont été fouettées dans la seule province de Qazvin.
Mercredi, deux hommes ont été fouettés en public dans une ville près de la capitale pour « trouble à l’ordre public ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe