vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: des jeunes sunnites arrêtés

Iran: des jeunes sunnites arrêtés

Iran: des jeunes sunnites arrêtés

CNRI – Au moins huit personnes ont été arrêtées par le ministère du Renseignement et de la Sécurité du régime iranien (VEVAK) à Mahabad et à Bukan, dans l’ouest de la province d’Azerbaïdjan, au nord-ouest de l’Iran, ces deux dernières semaines, selon les rapports reçus de l’Iran.

Ali et Farooq Mavot, deux frères sunnites, ont été arrêtés à leur domicile par des agents du VEVAK le 30 mai. Ils ont été battus et transférés vers un lieu inconnu. Ali Mavot avait déjà été arrêté en 2012 et a passé trois ans en prison à cause de ses activités religieuses.

De plus, au moins six jeunes ont été arrêtés au cours des deux dernières semaines à Mahabad suite à des raids effectués à leur domicile par des agents du VEVAK. Ils ont été transférés vers des lieux inconnus. Mokhtar Ebrahimi, Yousef Ahmadian, Arsalan Besharat, Yousef Zoodi, Khaled Ak et Younes Zoodi font partie des personnes arrêtées et nous n’avons aucune information sur leur état actuel et le lieu où ils se trouvent.

Arsalan Besharat est le frère aîné de Khosrow Besharat, qui a eu une peine de mort avec six autres prisonniers sunnites incarcérés à la prison de Gohardacht (Rajai Shahr), au nord-ouest de Téhéran, le 25 mai par la branche 28 du tribunal révolutionnaire présidé par le célèbre juge-bourreau Moghiseh. L’infâme Moghiseh a jusqu’à présent donné des condamnations à mort à un grand nombre d’opposants politiques, notammen des militants de l’organisation des Moudjahidines du peuple iranien (OMPI).

Davoud Abdollahi, Kamran Sheikheh, Farhad Salimi, Anvar Khezri, Khosrow Besharat, Qassem Abasteh et Ayoub Karimi sont sept prisonniers sunnites qui ont été incarcérés depuis le 7 décembre 2009 et condamnés à mort. Ces prisonniers ont été jugés en mars 2016 par la branche 28 de la Cour révolutionnaire présidée par le juge Moghiseh. Ils ont été informés de leur peine de mort le 25 mai dans la prison.

Ces prisonniers ont passé sept ans de prison dans un état d’incertitude, sous torture physique et psychologique.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe