dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran - Des eurodéputés accueillent Mme Radjavi au parlement européen à Bruxelles

Iran – Des eurodéputés accueillent Mme Radjavi au parlement européen à Bruxelles

 CNRI – A l’occasion de la victoire de la Résistance iranienne avec la radiation de l’OMPI de la liste terroriste de l’Union européenne, Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne a été conviée à une réunion avec des europarlementaires et des membres du Comité pour l’application de la justice, sur l’invitation de son président, le Dr. Alejo Vidal-Quadras. La réunion s’est déroulée au Parlement européen à Bruxelles, le 28 janvier.

 CNRI – A l’occasion de la victoire de la Résistance iranienne avec la radiation de l’OMPI de la liste terroriste de l’Union européenne, Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne a été conviée à une réunion avec des europarlementaires et des membres du Comité pour l’application de la justice, sur l’invitation de son président, le Dr. Alejo Vidal-Quadras. La réunion s’est déroulée au Parlement européen à Bruxelles, le 28 janvier.

Dans son discours d’accueil, M. Vidal-Quadras a déclaré : nous avons accueilli à plusieurs reprises Mme Radjavi au parlement européen, mais aujourd’hui c’est pour fêter la victoire de la justice et de l’état de droit. Après des années de lutte et d’efforts, nous avons réussi à faire radier l’OMPI de la liste européenne. Ce n’était qu’appliquer la loi et la justice. Mais ceci a demandé des efforts extraordinaires avec un travail formidable des avocats et des juristes.

Le vice-président du PE a souligné que durant toutes ces années nous avons déployés des efforts en défense des droits des résidents d’Achraf et des délégations du parlement européen se sont rendus à Achraf et ont effectué de nombreuses rencontres là-bas. Il est de la plus grande importance pour nous que les droits des résidents d’Achraf soient garantis et respectés selon les conventions et les lois internationales.

Parmi les personnalités qui participaient à cette réunion, figuraient Jean Spautz, ancien président du parlement luxembourgeois, Vitautas Landsbergis ancien président de la Lituanie, José Ignacio Salafranca  eurodéputé espagnol et coordinateur de la politique étrangère du groupe PPe-DE, Luisa Morgantini eurodéputée italienne, Tunne Kelam, eurodéputé estonien, André Brie, eurodéputé allemand, et de nombreux autres parlementaires européens.

 Prenant la parole, l’eurodéputé tchèque Jan Zahradil a déclaré : Je suis heureux que ce soit sous la présidence tchèque de l’UE, que nous ayons réussi à radier l’OMPI de la liste noire après de nombreuses années de bataille judiciaire. Cela n’a pas été facile. Il y a eu des tentatives pour faire capoter le projet jusqu’à la dernière minute. Je pense que c’est un bon signe lorsque nous joignons nos forces et que nous allons dans la bonne direction, en offrant notre énergie et nos activités pour une bonne cause, nous finissons par trouver une bonne solution, la justice et la vérité. C’est sans doute la meilleure expérience que nous en ayons tiré. Merci pour tous vos efforts car ce fut un travail très complexe. Hier en plaisantant nous disions que c’était comme un puzzle. Chaque pièce de ce puzzle a dû être posée à la bonne place et à la fin l’image complète est apparue et nous avons réussi.

Struan Stevenson, vice-président du groupe PPE-DE au Parlement européen a ensuite pris la parole : Je suis heureux que nous soyons réunis pour fêter la victoire. Je me souviens de nombreuses réunions, de multiples discours dans les manifestations d’Iraniens. Nous avons connu beaucoup de hauts et des bas. Je me souviens de coups de fil lors de ces réunions, de Premiers ministres, de ministres des Affaires étrangères, voire même de M. Solana depuis Téhéran, pour y faire obstacle. Je me souviens de m’être rendu à une manifestation à Berlin pour y prononcer un discours et que cette manifestation avait été interdite. J’avais dit à la police qu’elle ne pouvait pas m’empêcher de parler devant la foule et j’avais commencé mon discours sur place, dans la rue. Quelques heures plus tard, le tribunal avait levé l’interdiction de la manifestation et nous avions à nouveau fait des discours sur la place de Brandebourg. Nous avons connu beaucoup de ces hauts et de ces bas, mais nous avons fini par faire triompher la justice et l’état de droit et nous essaierons de faire en sorte que ce soit la même chose aux Etats-Unis.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe