lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésIran – des dizaines de Cafés fermés à Téhéran en une semaine

Iran – des dizaines de Cafés fermés à Téhéran en une semaine

Iran – des dizaines de Cafés fermés à TéhéranCNRI – La semaine dernière, les Forces de sécurité de l’Etat (la police) du régime iranien ont fermé au moins 26 cybercafés à Téhéran. Le motif évoqué pour ces fermetures est « le non-respect de certains règlements, notamment le non respect du code vestimentaire de la part des clients et la consommation de tabac au sein de l’établissement. »

Le propriétaire d’un café ouvert à Téhéran il y a sept ans a déclaré à un quotidien local : « Mardi dernier, des agents sont venus à notre café et nous ont ordonné de le fermer. Dans le passé, nous avions reçu des avertissements concernant le non respect de certains règlements, mais cette fois ils nous ont ordonné de fermer notre café. »

« Des collègues m’ont dit que 26 cybercafés ont été fermés à Téhéran», a-t-il ajouté.
Parmi les nombreux prétextes utilisés par la police du régime iranien pour fermer les cafés ou les cybercafés, il y a notamment le prétexte d’«absence de visibilité pour des contrôles de sécurité».

La répression des cafés à Téhéran a été intensifiée depuis la semaine dernière. Parallèlement, la « police des mœurs » a signalé une augmentation de 20 à 50 % des opérations policières contre les vendeurs d’antennes paraboliques et de récepteurs de satellites.
Les propriétaires de Café à Téhéran soulignent que la nouvelle vague de répression qui les vise est sans précédent et a touché plusieurs cafés célèbres et très fréquentés dans la capitale iranienne.

Par ailleurs, le commandant de la police dans la ville d’Oroumieh (nord-ouest de l’Iran) a déclaré la semaine dernière qu’environ 53 salons de coiffure ont été fermés dans cette ville pour avoir pratiqué des coupes de cheveux « occidentales ».
En 2012, la police du régime iranien et le ministère des « orientations islamiques » avait imposé  aux patrons de salons de coiffure cinq types de coupe de cheveux pour les hommes, mais ce plan a très vite échoué.

Dans le passé, le ministère des « orientations islamiques » avait élaboré un catalogue de coupes de cheveux ayant été approuvées par le régime des mollahs.

En 2010, un mollah iranien avait affirmé que les femmes portant des vêtements « impudiques » provoquent des catastrophes naturelles. Kazem Sédighi, un orateur à la cérémonie de prière de vendredi à Téhéran, avait déclaré: « Les  femmes qui ne s’habillent pas pudiquement attirent les regards des hommes égarés et répandent l’adultère dans la société, cela augmente les tremblements de terre. »

La police du régime iranien contrôle constamment « la moralité » des gens. Des femmes et des jeunes sont régulièrement arrêtés sous prétexte que leurs vêtements ou leurs coiffures ne sont  pas conformes aux « codes islamiques ».

Ces dernières semaines, les mesures répressives contre les femmes et les jeunes ont augmenté dans différentes villes en Iran. Le régime des mollahs cherche ainsi à créer un climat de terreur dans la société afin de dissuader les gens de participer à une quelconque contestation politique publique.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe