vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: SociétéIran – Des bébés vendus dans la rue pour moins de 60...

Iran – Des bébés vendus dans la rue pour moins de 60 dollars

Iran – Des bébés vendus dans la rue pour moins de 60 dollars

CNRI – Des bébés sont vendus pour moins de 60 dollars à proximité des hôpitaux au sud de Téhéran, a déclaré un responsable municipal dans la capitale iranienne. « Des nouveau-nés sont vendus entre 100.000 à 200.000 tomans (27 à 54 dollars) dans les rues avoisinantes des hôpitaux dans le sud de Téhéran », a affirmé Fatemeh Daneshvar, responsable de la Commission sociale du Conseil municipal de Téhéran dont les propos ont été publiés le samedi 21 novembre par l’IRNA (agence de presse officielle du régime des mollahs).

Les bébés vendus à Téhéran sont pour la plupart mis au monde par de jeunes femmes pauvres sans abri qui vivent dans la rue.

Malgré cette reconnaissance officielle de la part des responsables municipaux, le chef de la police dans la région de « Grand Téhéran » nie que ses services aient reçu un quelconque rapport sur la vente d’enfants dans les rues de la capitale.

Récemment, un officiel de haut-rang du régime a reconnu qu’au moins 20.000 Iraniens sans-abri vivent dans les rues de Téhéran. Le nombre réel de personnes sans-abri dans la capitale iranienne est beaucoup plus élevé que ce chiffre officiel.

L’Iran détient un dixième des réserves prouvées de pétrole dans le monde et possède le deuxième plus grande réserve de gaz naturel au monde.

Une grande partie des revenus pétroliers de l’Iran sont dépensés pour l’exportation de l’intégrisme et le terrorisme dans la région et pour les projets de fabrications d’armes atomiques.

Entre 2005 à 2008, les revenus pétroliers de l’Iran se sont élevés à plus de 244 milliards dollars. Durant les 17 dernières années, le pays a eu près de 500 milliards de dollars de recette prévenant des exportations de pétrole.

 

Lire aussi: 

Le CNRI publie un rapport sur le non-respect des droits des femmes en Iran sous Rohani

Iran – Grève de la faim d’Atena Farghadani, artiste et activiste des droits des femmes

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe