dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran : D'après des exilés iraniens, Khamenei soutient le point de vue...

Iran : D’après des exilés iraniens, Khamenei soutient le point de vue du président sur Israël

ImageCNRI, 19 décembre – L’agence Bloomberg a publié le 16 décembre un article sur la conférence de presse donnée le jour-même à Paris par Mohammad Mohadessine, président de la commission des affaires étrangères du CNRI :

 

« L’ayatollah Ali Khamenei, guide spirituel de l’Iran et la plus haute autorité du pays, soutient pleinement les récents commentaires anti-israéliens du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, selon un groupe de résistance iranien exilé.

« Contrairement à ce que certains pensent en Occident, il n’y a aucune différence entre Ahmadinejad et le guide suprême Ali Khamenei », a déclaré Mohammad Mohadessine, président de la commission des Affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne. « Le point de vue d’Ahmadinejad sur tous les sujets, y compris sa position sur Israël, bénéficie du soutien total de Khamenei. »

Prenant la parole lors d’une conférence de presse à Paris, Mohadessine a lu un extrait de ce qui est, d’après lui, un document interne du gouvernement iranien révélant qu’Ahmadinejad a montré ses discours anti-israéliens à Khamenei, qui les a approuvés après avoir apporté des modifications non précisées.

 

Le 14 décembre, Ahmadinejad a qualifié l’holocauste commis par les Nazis de « mythe » et a déclaré que l’Europe, les USA et le Canada devraient céder de leur propre territoire pour l’État juif. En octobre, il a proclamé qu’Israël devait « être rayé de la carte », poussant le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, à annuler son voyage en Iran. Le 8 décembre, il a suscité un autre tollé lorsqu’il a dit que l’Allemagne et l’Autriche devraient accueillir Israël sur leur sol.

Environ 6 millions de Juifs ont été tués par les Nazis jusqu’à la défaite de l’Allemagne lors de la seconde Guerre Mondiale de 1939 à 1945.

 

Aujourd’hui à Athènes, le ministre iranien de l’Intérieur, Mostafa Pour-Mohammadi, a déclaré que les propos du président iranien avaient été mal compris à l’étranger, a rapporté Associated Press.

 

« Il voulait dire que si certaines personnes ont causé des problèmes à la communauté juive, elles devaient en payer le prix, et que ce n’est pas aux autres d’en faire les frais », aurait déclaré le ministre iranien à AP dans les coulisses d’une conférence sur l’immigration.

Le pouvoir des radicaux

Mohadessine, de la Résistance nationale, dit que l’Iran a intensifié son discours anti-israélien en raison de l’élection d’Ahmadinejad en juin qui a donné aux religieux radicaux le contrôle de tout le gouvernement.

 

Sous la présidence antérieure de Mohammad Khatami, les hommes politiques qui cherchaient à tisser des liens avec l’Occident occupaient plusieurs positions clés au sein du cabinet, comme le ministre des Affaires étrangères. De plus, les États-Unis sont embourbés en Irak et les négociateurs de l’Union Européenne ne sont pas parvenus à stopper l’Iran dans sa fabrication d’armes nucléaires, a-t-il expliqué.

 

« Khamenei a favorisé cette politique dès le début, mais ne possède que maintenant le moyen de se concentrer dessus », a-t-il dit.

Mohadessine affirme également que l’Iran contrôle le ministère de l’Intérieur irakien et que ce sont des Iraniens qui dirigeaient les deux centres de détention à Bagdad où les troupes américaines ont retrouvé des prisonniers maltraités. Il déclare que l’Iran verse les salaires de milliers d’hommes politiques en Irak.

Le Conseil national de la Résistance a été fondé en juillet 1981 en opposition à la République islamique en Iran. Elle comprend des groupes comme les Moudjahidine du peuple, l’organisation des Guérilleros Fédaïs du peuple d’Iran et le Comité des professeurs des universités et des écoles d’enseignement supérieur d’Iran. Son siège est situé à Auvers-sur-Oise, au nord de Paris.

 

Ce groupe organise régulièrement des conférences de presse à Paris et dans d’autres capitales européennes, principalement pour présenter les preuves qu’il dit avoir des efforts de l’Iran pour fabriquer l’arme nucléaire.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe