mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran/cruauté– Exécution d’un prisonnier politique kurde qui a été en grève de...

Iran/cruauté– Exécution d’un prisonnier politique kurde qui a été en grève de la faim pendant 33 jours

CNRI – Pour créer un climat de terreur au sein des prisons, le régime des mollahs a exécuté un prisonnier politique, en grève de la faim depuis 33 jours et détenu dans la prison centrale d’Oroumieh (chef-lieu de la province d’Azarbaïdjan occidentale, située au nord-ouest de l’Iran). Saber Mokhled Mawaneh, prisonniers politique kurde originaire de la ville d’Oroumieh, a été pendu le mardi 6 janvier.

Arrêté en juillet 2012, Saber Mokhled Mawaneh a été sévèrement torturé pendant sa détention. Le régime des mollahs l’avait accusé de collaboration avec des groupes d’opposition et de « Moharebeh » (« en guerre contre le Dieu ») et l’avait finalement condamné à mort.

Saber Mokhled Mawaneh faisait partie d’un groupe d’une trentaine de prisonniers politiques kurdes détenus dans la prison d’Oroumieh. Pour protester contre les traitements inhumains qu’ils subissaient, ces prisonniers politiques ont observé une grève de la faim pendant 33 jours.

Selon les compagnons de prison de Saber, les autorités carcérales avaient menacé que si ces prisonniers ne cessent pas leur grève de la faim, les verdicts de condamnation à mort prononcés à leur encontre seront mis en application plus rapidement.

Les rapports montrent que dans le dossier de Saber et celui de beaucoup d’autres prisonniers politiques, les procédures judiciaires n’ont pas été respectées. Notamment, les accusés n’ont pas eu accès à des avocats et leurs déclarations n’ont pas été prises en considérations. Ces prisonniers affirment que lors des interrogatoires, ils ont subi d’intenses tortures physiques et psychologiques.