lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesIran – Condamnation d’une caricaturiste emprisonnée et de son avocat, en raison...

Iran – Condamnation d’une caricaturiste emprisonnée et de son avocat, en raison d’une simple poignée de main

Iran – Condamnation d’une caricaturiste emprisonnée et de son avocat, en raison d’une simple poignée de main

CNRI – Atena Farghadani a été condamnée de nouveau, en raison d’une simple poignée de main avec son avocat, Maître Mohammad Moghimi. 

Agée de 28 ans, Atena Farghadani est une caricaturiste et militante pacifiste des droits de femmes. Après la publication d’une de ses caricatures où elle avait présenté les membres du parlement des mollahs sous l’apparence d’animaux, elle a été arrêtée et accusée de : « participation à des activités contre la sécurité de l’Etat, collusion avec des éléments anti-révolutionnaires, insulte envers les membres du parlement et envers le guide suprême ». En 2015, un tribunal des mollahs l’a reconnu coupable et l’a condamné à 12 ans et neuf mois d’emprisonnement.

Le 13 juin dernier, lors d’un rencontre dans la prison avec son avocat, elle lui avait serré la main. En raison de cette poignée de main, les mollahs ont ouvert contre elle un nouveau dossier judiciaire et ont également arrêté son avocat.

En octobre dernier, Atena Farghadani et Maître Mohammad Moghimi ont été jugés. Un tribunal des mollahs les a condamnés pour « commission d’un acte s’apparentant à l’adultère ».

Pour protester contre cette accusation burlesque et contre les diverses humiliations que le régime des mollahs leur a infligées, Atena Farghadani et Mohammad Moghimi ont observé tous les deux une grève de la faim pendant trois jours.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe