mardi, janvier 31, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran- châtiments humiliants et dégradants, notamment l’exhibition de prisonniers dans les rues

Iran- châtiments humiliants et dégradants, notamment l’exhibition de prisonniers dans les rues

CNRI – Cette semaine, dans deux villes en Iran, les forces de sécurité du régime des mollahs ont exhibé dans les rues au moins quatre hommes accusés d’infractions mineures.

Dans la ville d’Ilam (située à l’ouest de l’Iran), un homme qui venait d’être arrêté, a été immédiatement inculpé et exhibé dans les rues de la ville. Ali Dolati, le chef de la police dans la province d’Ilam, a déclaré : « Cet homme était recherché par la police depuis longtemps. Sa cachette a été découverte et il a été arrêté dans une opération de surprise. »

Dolati, dont les déclarations ont été citées par les médias officiels du régime, n’a pas révélé l’identité de l’homme arrêté, mais il a confirmé que ce prisonnier a été exhibé dans les rues de la ville « pour servir de leçon aux autres ».

Par ailleurs, la mardi 6 janvier, trois prisonniers ont été exhibés dans les rues de la ville de Chiraz (chef-lieu de la province de Fars, située au sud de l’Iran).

Les châtiments dégradants tels qu’exhibition des prisonniers dans les rues et des flagellations publiques sont systématiquement utilisés par la police du régime iranien afin de créer un climat de terreur dans la société.

Ces peines sont appliquées sans aucune procédure légale, souvent à l’encontre des jeunes qui sont exhibés dans les quartiers où ils habitent, alors que leurs mains sont ligotées.

Les victimes sont humiliées de différentes manières. A titre d’exemple, les agents du régime exhibent les prisonniers dans les rues alors qu’ils ont attachés à leur cou un arrosoir utilisé dans les toilettes.

Dans une vidéo datée de novembre dernier, on voit des policiers masqués en train de battre dans la rue un groupe de jeunes hommes, alors que ces derniers ont leurs mains attachés et se trouvent dans la benne d’un camion.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Hassan Rohani, on constate une hausse des exécutions, des punitions humiliantes et des violations des droits de l’Homme. Le régime des mollahs mène cette campagne répressive dans le but de créer un climat de terreur et d’intimider les gens, en particulier les jeunes et les femmes.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe