mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran: attaque contre une station-service après le plan de rationnement d'essence

Iran: attaque contre une station-service après le plan de rationnement d’essence

Agence France Presse – Des jeunes ont attaqué mardi soir une station-service dans le nord-ouest de Téhéran, brûlant notamment une voiture et des pompes à essence, après l’annonce du plan de rationnement d’essence, ont rapporté des témoins.

Agence France Presse – Des jeunes ont attaqué mardi soir une station-service dans le nord-ouest de Téhéran, brûlant notamment une voiture et des pompes à essence, après l’annonce du plan de rationnement d’essence, ont rapporté des témoins.

Des jeunes ont brûlé une voiture et des pompes à essence dans le quartier de Pounak (nord-ouest de Téhéran). Ils ont lancé des pierres et scandé des slogans contre le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Depuis l’annonce du plan de rationnement d’essence, qui prévoit seulement 100 litres d’essence pour chaque voiture particulière par mois, d’énormes files d’attente se sont formées devant les stations-service à Téhéran, mais aussi dans toutes les villes du pays.
 
"Une voiture particulière de marque Peugeot Persia a été brûlée à l’intérieur de la station-service qui est partiellement en feu", a constaté un journaliste de l’AFP.

"Les manifestants lancent des pierres. La police anti-émeute déployée dans les rues avoisinantes intervient régulièrement pour disperser les manifestants", a-t-il ajouté.

Des jeunes ont également bloqué l’autoroute au niveau de la station-service en brûlant des pneus et des planches sur la chaussée.

Selon un journaliste iranien, une autre station-service dans le sud de Téhéran a également été attaquée.

Le projet de rationnement de l’essence qui doit permettre à l’Iran de réaliser des économies d’énergie prend effet mercredi, a annoncé le ministère du Pétrole dans un communiqué diffusé mardi soir par la télévision d’Etat.

"A partir de mercredi minuit (20H30 GMT), l’essence sera rationnée pour tous les véhicules et motocyclettes", souligne le texte.

Les automobiles conçues pour rouler également au gaz liquide (GPL) ne pourront disposer que de 30 litres d’essence par mois, les autres, de 100 litres, précise le communiqué.
Cette période de rationnement a été fixée à quatre mois, durée qui pourra être prolongée jusqu’à six mois.

Début juin, le gouvernement avait lancé la première phase de rationnement de l’essence, qui visait uniquement les voitures des services gouvernementaux.

Quatrième producteur de pétrole dans le monde, l’Iran a dû importer cinq milliards de dollars d’essence en un an, de mars 2006 à mars 2007.

Le gouvernement estime que sans le plan de rationnement, les importations devraient atteindre 9,5 milliards de dollars.

L’Iran a augmenté le prix de l’essence ordinaire de 800 rials (0,08 dollar) le litre, à 1.000 rials (0,10 dollar) le 22 mai.

Les raffineries iraniennes ne produisent que 44,5 millions de litres d’essence par jour alors que la consommation quotidienne est actuellement de 79 millions de litres.
De nombreux analystes avaient mis en garde contre les conséquences de l’application du plan de rationnement.

Les agences de presse iraniennes ont affirmé que des files d’attente immenses s’étaient formées dans les grandes villes du pays après l’annonce du rationnement d’essence.

En fixant à 100 litres d’essence par mois, la part de chaque automobiliste, et en refusant de vendre de l’essence au prix du marché, le gouvernement a crée une situation difficile.

En effet, 100 litres d’essence sont loin de suffire. De plus de nombreux particuliers utilisent leurs voitures personnelles pour faire le taxi et gagner leur vie ou arrondir leur fin de mois.