lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Arrestations pour la Journée internationale de la langue maternelle

Iran : Arrestations pour la Journée internationale de la langue maternelle

CNRI – Pour la Journée internationale de la langue maternelle, les Forces de sécurité de l’Etat (FSE) et les agents du ministère du Renseignement (le VEVAK) a imposé un couvre-feu non déclaré dans  beaucoup de provinces iraniennes du nord dans la crainte de protestations de la population à majorité azeri.

A Oroumieh, la capitale de la province d’Azerbaïdjan occidental, un adolescent de 17 ans Saïd Nassiri et un autre jeune Chahram Qolizadeh ont été arrêtés parce qu’ils distribuaient des prospectus pour cette journée le 21 février. Dans un autre incident, Reza Daghestani, Ashaq Asgar-Sawad et Mehdi Nouri ont aussi été emprisonné. Aucune information n’a filtré sur leur lieu de détention.

En 2006, une caricature insultante publiée dans un quotidien gouvernementale avait provoqué un soulèvement dans les villes de Zanjan, Tabriz et Orumieh. De nombreux bâtiments et centres du gouvernement et des banques publiques avaient été incendiés lors de manifestations.

Une manifestation monstre avait envahi les rues. La population conspuait le pouvoir et des heurts avaient éclaté avec les forces de sécurité qui avaient tiré des gaz lacrymogènes et tabassé les protestataires faisant de nombreuses arrestations.

Les jours suivants, toute la province de l’Azerbaïdjan avait été le théâtre de protestations.   

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe