dimanche, décembre 4, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Annonce pour la vente d’organes du corps affichée à proximité...

Iran – Annonce pour la vente d’organes du corps affichée à proximité du palais du guide suprême des mollahs

Iran – Annonce pour la vente d’organes de son corps affichée à proximité du palais du guide suprême du régime des mollahs

CNRI – Le 20 septembre, « Eghtesadnews.com » (un site Internet basé en Iran) a publié un article concernant une annonce de vente d’organes qui avaient été affichée sur la place Pasteur à Téhéran. Cette place est située à proximité du palais d’Ali Khamenei, le guide suprême du régime iranien, et du bureau d’Hassan Rohani, le président de ce régime.

Le texte de l’annonce: « cornée, moelle osseuse, foie du groupe sanguin B +, pour vente immédiate. »

L’auteur de l’article souligne que probablement, de nombreux responsables gouvernementaux passent tous les jours devant cette annonce de vente d’organes sur le chemin vers leur lieu de travail.

Selon des rapports reçus de Téhéran, des annonces sur la vente d’organes sont visibles dans d’autres rues de la capitale.

L’Iran est un riche exportateur d’hydrocarbure et occupe le huitième rang dans la liste des pays ayant la plus grande quantité de réserves en hydrocarbures et en d’autres ressources naturelles, pourtant, il y a en Iran une pauvreté endémique. Le régime des mollahs dépense une grande partie des ressources du pays pour la répression de la population, pour ses projets de fabrication d’armes nucléaires et pour ses ingérences dans les pays du Moyen-Orient.

Les annonces de vente d’organe sont affichées par des Iraniens très pauvres qui n’ont pas d’argent pour acheter de la nourriture ou pour payer le prix des traitements médicaux dont ils ont besoin.

« Certaines femmes enceintes vivant dans les rues de Téhéran sont contraintes de vendre leurs bébés avant la naissance », a reconnu le mois dernier un fonctionnaire du régime des mollahs.

La pauvreté des personnes sans-abri dans 13 quartiers du 12e arrondissement de Téhéran a atteint des niveaux insupportables, a déclaré le docteur Chit-Chian, professeur d’université et membre du groupe de travail de la mairie de Téhéran sur les problèmes sociaux dans la capitale.

« Malheureusement, dans ces quartiers, nous avons assisté à des ventes de bébés », a-t-il dit. Il a précisé qu’il avait passé plusieurs nuits chez les personnes sans-abri dans la capitale pour voir de près leurs conditions de vie.

« La situation est très grave. Des bébés sont vendus alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère, au prix de 1,75 millions de tomans (environ 585 dollars) », a-t-il ajouté.

Les déclarations du Dr Chit-Chian ont été rapporté par l’agence de presse officielle Mehr et par plusieurs journaux publiés en Iran.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe