vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : 5 ans de prison pour avoir vu son enfant à...

Iran : 5 ans de prison pour avoir vu son enfant à Achraf

CNRI – Malgré la détérioration de la santé de Mohammad Banazadeh Amirkhizi, les autorités pénitentiaires refusent son transfert à l’hôpital pour soigner sa prostate, selon le site des militants des droits de l’homme, qui rapporte la nouvelle le 6 aout.  

Mohammad Banazadeh Amirkhizi, 65 ans, a été arrêté dans une rafle par les forces de sécurité le 30 novembre 2009 et incarcéré à la section 209 de la prison d’Evine, rattachée aux services de renseignement. Il a subi de graves tortures physiques et psychologiques durant près de deux ans dans cette section 209.

La 15e chambre du tribunal de la révolution de Téhéran, présidée par le juge Salavati, a condamné  Banazadeh à cinq ans de prison sans accès à son avocat et sans lui donner une chance de se défendre.

Mohammad Banazadeh Amirkhizi est le frère de Kobra Banazadeh Amirkhizi, elle aussi prisonnière politique, qui a été transferée à la prison de Gharchak à Varamine au mois de juillet pour purger sa peine de cinq ans d’emprisonnement « en exil ». L’épouse et deux frères e Mohammad avaient aussi été emprisonnés pour avoir rendu visite à leurs enfants au camp d’Achraf. Ils ont été libérés à la fin de leur peine.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe