mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIrak : les gangs de Maliki écartent les Sunnites

Irak : les gangs de Maliki écartent les Sunnites

Communiqué de presse de l’Association Européenne pour la Liberté en Irak (EIFA) : 2 juin 2015 – Récemment, le régime iranien, par l’intermédiaire de ses subordonnés, dirigés par l’ancien premier ministre Nouri Al-Maliki en Irak, a pris de nouvelles mesures visant à renforcer Daech et le chaos en Irak. Dans un geste surprenant, Hadi al-Ameri, chef de l’organisation terroriste Badr, a remplacé le gouverneur Sunnite de la province de Diyala par un des officiers de l’organisation Badr nommé Mothanna al-Tammimi, connu comme un complice du massacre des sunnites par les milices chiites.

Cette usurpation a suscité une vague de protestations et la colère des forces nationales irakiennes. Cela a été suivi par une intrigue planifiée qui a abouti au retrait d’Asyl al-Nujaifi, le gouverneur de la province sunnite Nainawa, par des membres du Parlement, lié à la faction de Maliki, inféodé à l’Iran. Les observateurs estiment que le motif de la déstitution d’Asyl al-Nujaifi était sa ferme opposition à l’arrivée des milices chiites dans la province de Nainawa et son voyage aux Etats-Unis pour faire pression afin d’armer les sunnites pour aider à la libération de Mossoul.

Pendant ce temps, une vague débridée de terreur déclenchée par les milices liées à l’Iran et Maliki, a atteint de nouveaux sommets à la suite de l’assassinat de M. Abdullah Khalaf al-Jabouri, directeur adjoint de l’Association de l’ingénieur, qui était le candidat sunnite pour le Ministère du Pétrole.

Il est clair que le régime iranien, à travers Maliki et Hadi al-Ameri, conduit une campagne de terreur et d’assassinats contre les individus et les forces nationales opposées à leurs politiques, parallèles à leur ingérence militaire en Irak. Indubitablement, ces actions renforceront Daech et mèneront à un affaiblissement du gouvernement irakien élu. Haider al-Abadi ne doit pas céder à la pression et aux plans de Maliki et des groupes paramilitaires. L’action ne fera que les enhardir et mènera au renforcement de Daech, en faisant d’Abadi leur prochaine cible.

Si les États-Unis sont vraiment préoccupés par l’éradication de Daech, ils doivent écouter les chefs sunnites et les officiels militaires américains, prendre leur responsabilité et arrêter d’agir comme une aviation pour des milices chiites liées à l’Iran, qui sont connues et détestées pour leur comportement criminel. Ils doivent armer les Sunnites et arrêter l’avancée de Maliki et des milices armées du régime iranien vers les provinces sunnites. Tout retard contribuera seulement à la situation désastreuse dont nous sommes témoins.

Struan Stevenson*

*Struan Stevenson est Président de l’Association Européenne pour la Liberté en Irak (EIFA). Il a été Président de la Délégation des Relations avec l’Irak au Parlement Européen de 2009-2014.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe