lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsGrève de la faim dans cinq prisons en Iran contre les exécutions

Grève de la faim dans cinq prisons en Iran contre les exécutions

CNRI – Au moins 45 prisonniers politiques ont observé une grève de la faim d’une journée dans cinq prisons en Iran pour protester contre la dernière vague d’exécutions en Iran.

Cette grève de la faim a eu lieu le 4 décembre dans diverses prisons à Oroumieh et à Salmas (nord-ouest de l’Iran) à l’occasion du quarantième jour après les exécutions de Habibollah Golparipour et Esmail Mamdi, deux prisonniers politiques issus de l’importante minorité kurde que compte le pays.

Ces prisonniers ont publié une déclaration dans laquelle ils affirment : « Ces dernières semaines, les exécutions ont été intensifiés par les extrémistes au pouvoir en Iran et leur appareil judiciaire. »

Les grévistes ajoutent : « Les récentes exécutions, en particulier celles des détenus politiques et d’opinion dans les provinces du Kurdistan et du Sistan-Baloutchistan, ont provoqué une profonde inquiétude dans l’opinion publique, chez les militants politiques et les défenseurs des droits humains. Les condamnations à mort ont été prononcées lors de procès injustes et non transparents. »

Dans un communiqué publié le 26 novembre, à l’occasion du 100e jour de l’entrée en fonction d’Hassan Rohani, Amnesty International a affirmé que sous la présidence de Rohani, au moins 367 personnes avaient été exécutées en Iran.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe