samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceFrance-Iran : Des centaines de milliers de Français en faveur de Maryam...

France-Iran : Des centaines de milliers de Français en faveur de Maryam Radjavi

France-Iran : Des centaines de milliers de Français en faveur de Maryam Radjavi CNRI –  Une pétition en faveur de Maryam Radjavi a recueilli 300.000 signatures en France.  L’annonce a été faite lors d’un point de presse le 16 juin à Auvers-sur-Oise. Ce jour-là la cour d’appel de Paris décidait de lever les restrictions pesant sur la présidente élue du Conseil nationale de la Résistance iranienne et 16 autres résistants, au nom du contrôle judiciaire imposé après la rafle honteuse du 17 juin 2003.

Un groupe de Val d’Oisiens est allé déposer les signatures à l’Elysée hier. Voici la teneur de la pétition.

Non à la guerre ! Non à la complaisance !
Oui à un changement démocratique en Iran en soutenant Maryam Radjavi

Trois sans se sont écoulés depuis la rafle violente contre les bureaux du Conseil national de la Résistance iranienne en France et  l’interpellation de Maryam Radjavi, présidente de la République élue du CNRI ; opération résultant d’un marchandage avec le fascisme religieux en Iran et qualifiée de « reddition devant le régime des mollahs » par les défenseurs des droits de l’homme qui la jugent « sans la moindre crédibilité ». Mais le gouvernement français continue d’imposer des restrictions et de faire pression sur la résistance pour répondre à ses engagements avec Téhéran.

En Iran aujourd’hui, l’arrivée au pouvoir d’un terroriste et d’un assassin connu montre au monde que l’histoire aussi longue que tortueuse de la soi-disant réforme n’est rien de plus qu’un voyage du fascisme religieux vers davantage de fascisme  religieux. C’est pourquoi la complaisance avec ce régime signifie participer à la répression du peuple iranien et ouvrir davantage la voie à l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme.

Nous approuvons la solution avancée par Maryam Radjavi au Parlement européen en décembre 2004. Elle précisait que cette menace ne pouvait se résoudre ni par la complaisance  ni par une guerre étrangère, mais par une troisième solution qui est un changement démocratique par le peuple iranien et sa résistance. Vingt-cinq années de concessions aux mollahs et de pressions contre l’opposition ont permis à ce régime de perdurer.

Mettre fin à la complaisance avec la dictature religieuse pour soutenir Maryam Radjavi, la dirigeante de l’opposition démocratique et mettre un terme aux pressions et aux restrictions dont est victime cette opposition en France, correspond aux valeurs et aux traditions françaises et ouvre en même temps la voie à un changement démocratique en Iran. Taxer injustement de terrorisme les Moudjahidine du peuple qui constitue la force axiale de la résistance aux mollahs, revient à priver le peuple iranien de ce droit fondamental. Retirez-les de la liste noire : C’est la seule façon d’éviter une guerre extérieure, alors que les mollahs constituent de plus en plus une véritable menace contre la paix et la sécurité dans la région et dans le monde.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe